Des cendres d'une botte de foin dans les vignes après une nuit de froid en Dordogne, dans le Bergeracois ©Radio France - Thibault Delmarle
Des cendres d'une botte de foin dans les vignes après une nuit de froid en Dordogne, dans le Bergeracois ©Radio France - Thibault Delmarle
Des cendres d'une botte de foin dans les vignes après une nuit de froid en Dordogne, dans le Bergeracois ©Radio France - Thibault Delmarle
Publicité
Résumé

Après le gel des derniers jours, de très nombreux vignobles ont été détruits dans certains départements. Idem pour des exploitations d'arbres fruitiers ou de betteraves. Le gouvernement va activer le régime de calamité agricole.

En savoir plus

Les vignes, les cerisiers, abricotiers et autres arbres fruitiers n'y ont pas résisté : le gel a fait des ravages, cette semaine. Selon la FNSEA, près de 100% des vignobles sont détruits en Saône-et-Loire. Les grands domaines du sud de la Bourgogne sont touchés, tout comme en Touraine et en Indre-et-Loire. Dans la Drôme, aussi, 90% des parcelles d'arbres fruitiers sont inexploitables. 

Reportage de Nina Valette, à Erôme (26), pour France Bleu Drôme-Ardèche

1 min

Le gouvernement déclenche le régime de calamité agricole. "On va étudier également les dispositifs fiscaux habituels que nous pouvons mettre à disposition de ces agriculteurs qui sont face à ces difficultés", précise le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, tout en précisant qu'il est encore trop tôt pour déterminer le coût exact des dégâts, notamment car d'autres épisodes de gel sont à craindre ces prochains jours.

Publicité

Les autres titres du journal

Les agriculteurs craignent aussi la nouvelle PAC, la Politique Agricole Commune. Elle réorganisera les budgets européens pour les sept prochaines années, en fonction - notamment - du respect de l'environnement, avec des "éco-régimes". 

La France va recommander un vaccin ARN après une première dose d'AstraZeneca. C'est ce qu'explique un expert de la Haute Autorité de Santé. Cette décision a été prise après l'avis "de l'Agence européenne des médicaments qui a considéré qu'il y avait un signal très clair" avec les cas de thrombose "et le vaccin AstraZeneca", dit le professeur Jean-Daniel Lelièvre.

Les langues régionales seront mieux protégées en France, notamment à l'école publique. Une proposition de loi en ce sens a été adoptée ce jeudi, malgré l'opposition du gouvernement. 

2 min
Lecture en breton en CP
Lecture en breton en CP
© Radio France - AURÉLIE LAGAIN

Aux Etats-Unis, Joe Biden a présenté une série de mesures visant à limiter la prolifération des armes à feu. La réponse du président sera toutefois extrêmement limitée, à défaut d’avoir les voix républicaines nécessaires pour faire voter de véritables lois au Capitole.