Magnet à l’effigie du président russe
Magnet à l’effigie du président russe
Magnet à l’effigie du président russe ©Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
Magnet à l’effigie du président russe ©Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
Magnet à l’effigie du président russe ©Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
Publicité
Résumé

Vladimir Poutine a remporté avec 76,67% des voix l’élection présidentielle hier et devrait donc rester au Kremlin jusqu'en 2024. Un score entaché de soupçons de fraudes selon les opposants.

avec :

Nina Bachkatov (politiste à l'Université de Liège, spécialiste de la Russie, ancienne journaliste.).

En savoir plus

Après 18 ans de pouvoir, Vladimir Poutine est parti pour un quatrième mandat en obtenant plus de 76% des voix à l’élection présidentielle. Le président russe devance le candidat du Parti communiste Pavel Groudinine, l'ultranationaliste Vladimir Jirinovski  et la journaliste proche de l'opposition libérale, Ksénia Sobtchak.

L'adversaire numero un du pouvoir russe Alexei Navalny a estimé que "la victoire de Poutine avec plus de 70% avait été décidée d'avance".  

Publicité

Première puissance à féliciter le chef du Kremlin, la Chine, selon laquelle les relations sino-russes n'ont jamais été meilleures.

Reportage à Moscou de Bertrand Gallichet et analyse avec notre invitée, Nina Bachkatov.

Les autres titres du journal

L'autre actualité internationale ce matin c'est la guerre en Syrie, et la victoire imminente de l'armée syrienne dans la Ghouta orientale. Hier, le président Syrien Bachar Al Assad s'est rendu dans la région, pour féliciter ses troupes.

A Mayotte, la contestation ne faiblit pas, à peine perturbée par les législatives partielles qui se sont déroulées hier, nous dira Sandrine Etoa-Andègue.

Enfin, après la décision gouvernementale, que faire des terres de Notre-Dame-des Landes ? La question sera posée cet après-midi à la préfecture de Nantes.