Le Parlement Européen de Strasbourg avec les drapeaux des états membres, avant les élections européennes de 2019, en France
Le Parlement Européen de Strasbourg avec les drapeaux des états membres, avant les élections européennes de 2019, en France
Le Parlement Européen de Strasbourg avec les drapeaux des états membres, avant les élections européennes de 2019, en France ©Maxppp - Alexandre Marchi
Le Parlement Européen de Strasbourg avec les drapeaux des états membres, avant les élections européennes de 2019, en France ©Maxppp - Alexandre Marchi
Le Parlement Européen de Strasbourg avec les drapeaux des états membres, avant les élections européennes de 2019, en France ©Maxppp - Alexandre Marchi
Publicité
Résumé

Ils n'ont aucune chance d'être élus, mais leur voix compte. On s'intéresse ce mardi aux petits derniers des listes pour les élections européennes. Ils sont parfois plus connus que les têtes de liste elles-mêmes. Et c'est d'ailleurs pour ça qu'on les veut.

En savoir plus

Combien seront ils sur la ligne de départ pour les européennes ? On ne va plus tarder à le savoir. Les formations politiques peuvent déposer leurs listes à partir de ce mardi matin au ministère de l'Intérieur et jusqu'au 3 mai. Pour cela, il leur faut 79 noms et le respect de la parité. Et si on parle souvent des têtes de liste, les derniers aussi ont leur importance. Explications de Stéphane Robert. 

D'ici au scrutin du 26 mai, un petit casse-tête pour les médias, mais c'est un gage de la démocratie : le respect des temps de parole. Aux manettes, le CSA, le Conseil supérieur de l'audiovisuel. Au programme, des règles du jeu plus strictes que d'habitude. Les précisions de Laura Dulieu.

Publicité
Les élections européennes de 2019
Les élections européennes de 2019
© Visactu -

Plus de 300 morts au Sri Lanka

Le bilan s'alourdit au Sri Lanka. Les attentats de dimanche ont fait au moins 310 morts et près de 500 blessés. Nouvelle frayeur ce lundi, après la découverte de dizaines de détonateurs de bombes dans une gare de bus de Colombo. L'état d'urgence est entré en vigueur. Un couvre-feu nocturne l'accompagne. Mais à Colombo chacun tente, malgré tout, de ne pas céder à la panique. Reportage à Colombo d'Antoine Guinard.

12 min

L'Ukraine fête le vaincu plutôt que le vainqueur

Une nouvelle ère s'ouvre en Ukraine. Pleine d'incertitudes, de doutes et d'espoir aussi pour certains. Le pays vient de placer un humoriste à la présidence de la République, Volodymyr Zelenski. Il triomphe avec plus de 73% des voix. Et pourtant, ce lundi soir, c'est au sortant Petro Porochenko, largement battu donc, que les habitants de Kiev ont voulu rendre hommage. Nathanaël Charbonnier est l'envoyé spécial de France Culture à Kiev.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

En savoir plus : L'ère de la table rase
3 min

Netflix vs/ Spielberg 

Le Conseil des gouverneurs de l’Académie des Oscars doit se réunir ce mardi pour discuter de la réglementation des récompenses. Au menu des discussions, les films Netflix. Plusieurs figures de Hollywood font pression sur l’Académie pour qu'ils ne puissent pas être oscarisés. C’est le cas de Steven Spielberg. L’influent cinéaste a été très clair sur le fait que les services de vidéos en ligne ne devraient pas être nommés aux Oscars si leurs films ne sont visibles que sur Internet. Peut-il avoir gain de cause ? Le combat penche plutôt en faveur de la plateforme de vidéo enligne pour le moment. A Los Angeles pour France Culture, Loïc Pialat