Affiche de soutien à Saad Hariri à Beyrouth ©Maxppp - WAEL HAMZEH
Affiche de soutien à Saad Hariri à Beyrouth ©Maxppp - WAEL HAMZEH
Affiche de soutien à Saad Hariri à Beyrouth ©Maxppp - WAEL HAMZEH
Publicité
Résumé

Le Hezbollah chiite libanais accuse l'Arabie Saoudite d'avoir provoqué la démission du Premier ministre du Liban Saad Hariri, de le détenir contre son gré, et d'avoir "déclaré la guerre au Liban". L'inquiétude se reporte à présent sur Israël qui pourrait être tentée de frapper le Hezbollah.

En savoir plus

Dans ce journal nous nous pencherons sur la situation explosive au Proche-Orient: incertitude et inquiétudes autour des manœuvres saoudiennes dans la région. Le Hezbollah libanais accuse Riyad d'être sur le sentier de la guerre avec l'Iran, et demande à Israël de ne pas entrer dans cet engrenage.  

Avec ou sans les Etats-Unis, l'accord de libre échange Asie-Pacifique reste d'actualité. 11 pays dont la Chine et le Canada l'on redit ce matin au sommet de l'APEC au Vietnam. Donald Trump, lui, confirme qu'il ne signera plus d'accords commerciaux multilatéraux.   

Publicité

Les partisans de l'Indépendance catalane attendues par centaines de milliers, cet après-midi dans les rues de Barcelone. Il s'agit de prouver qu'ils n'ont pas renoncé, malgré la mise sous tutelle de leur région par Madrid, et d'appeler à la libération des 8 dirigeants indépendantistes toujours derrière les barreaux.

Le "père la Victoire" célébré par Emmanuel Macron en ce 11 novembre. Georges Clémenceau au centre des commémorations officielles. Quel sens donner à ce choix politique pour le chef de l'Etat? Analyse à suivre de Franck Cognard.

 La cocarde à l'honneur, également, dans les allées du Salon du "Made in France" qui se tient ce week-end à Paris. Pas sûr que la préférence nationale joue vraiment dans les choix des consommateurs, mais ça n'empêche pas des centaines d'entreprises de colorer leur marketing en bleu-blanc-rouge. 

Les gauches radicales européennes sont réunies à Marseille ce week-end. Toutes... sauf une, la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon grande absente de ce forum européen qui réunit le PCF, les grecs de Syriza et les espagnols de Podemos notamment.

Une édition présentée par Camille Magnard