Elections en Israël : biographies croisées de Benjamin Netanyahu et Benny Gantz ©AFP - VINCENT LEFAI, SABRINA BLANCHARD
Elections en Israël : biographies croisées de Benjamin Netanyahu et Benny Gantz ©AFP - VINCENT LEFAI, SABRINA BLANCHARD
Elections en Israël : biographies croisées de Benjamin Netanyahu et Benny Gantz ©AFP - VINCENT LEFAI, SABRINA BLANCHARD
Publicité
Résumé

Les bureaux de vote ont ouvert en Israël ce mardi matin pour des législatives qui détermineront le prochain Premier ministre du pays. Benjamin Netanyahou pourra-t-il se maintenir au pouvoir ? Panorama de la campagne et des force en présence dans ce journal.

En savoir plus

C'est une élection électrique qui débute en Israël : élections législatives, auxquelles se représente par le Premier ministre sortant, Benjamine Netanyahu. Il est au pouvoir depuis 10 années consécutives avec son parti conservateur, le Likoud. A 69 ans, il est en quête d'un cinquième mandat et peut-être d'un record de longévité, qu'il ravirait en juillet à l'historique David Ben Gourion, si le président Reuven Rivlin, au vu de la composition du parlement, lui confiait la tâche de former le prochain gouvernement.  Benjamin Netanyahu s'est rendu ce lundi soir au mur des Lamentations à Jérusalem pour s'y recueillir.

Face à lui, un ancien chef d'état major pourrait le faire vaciller : Benny Gantz, 59 ans. Il représente le parti centriste et n'était pas encore entré en politique il y a moins de six mois. 

Publicité

Faute de faire apparaître des différences de programme significatives, le scrutin a toutes les allures d'un référendum sur la personne de Benjamin Netanyahu, adoré des uns, détesté des autres, et ne laissant personne indifférent. 6,3 millions d'électeurs sont appelés à se prononcer.

Les autres titres du journal

Le gouvernement britannique évoque maintenant de possibles élections européennes. Theresa May sera à Berlin et Paris, ce mardi. Faute d'avoir pu faire adopter l'accord de divorce qu'elle a négocié avec Bruxelles par les députés britanniques, la première ministre veut réclamer un second ajournement du Brexit, jusqu'au 30 juin.

Qui sera le président par intérim en Algérie ? Le Parlement doit choisir ce mardi. Vous comprendrez que l'homme fort du pays reste le chef d'état major, Ahmed Gaïd Salah. Le président du Sénat, lui, n'est pas certain d'être nommé tant il est décrié par la rue.

Les députés français passent outre les menaces américaines sur la taxe des entreprises numériques. Ils l'ont validé, lundi soir. La taxe sur les activités numériques des grands groupes (les Gafam, notamment) s'élèvera à 3%.