Flash-mob organisée par les enseignants chercheurs des revues scientifiques en danger contre le projet de loi LPPR ©AFP - Nicolas Portnoi / Hans Lucas
Flash-mob organisée par les enseignants chercheurs des revues scientifiques en danger contre le projet de loi LPPR ©AFP - Nicolas Portnoi / Hans Lucas
Flash-mob organisée par les enseignants chercheurs des revues scientifiques en danger contre le projet de loi LPPR ©AFP - Nicolas Portnoi / Hans Lucas
Publicité
Résumé

"L'université et la recherche s'arrêtent" ce jeudi. Voici l'appel lancé par tous les syndicats de chercheurs. Ils protestent contre la loi de programmation pluriannuelle et leur précarité. Elle est grandissante, vous l'entendrez dans ce journal.

En savoir plus

Ils vont déserter les laboratoires, les amphithéâtres et les salles de cours : les chercheurs se mobilisent ce jeudi contre la future loi de programmation pluriannuelle de la recherche, dite LPPR. Le mouvement est lancé par des syndicats, collectifs et autres coordinations. Il est d'ailleurs ancien et lutte contre la précarisation massive de l'enseignement supérieur et la diminution des financements. Le phénomène s'accentue.

Anne-Laure Chouin nous explique la mobilisation des chercheurs

1 min

Selon la Coordination nationale des facs et labos en lutte, au moins 111 universités et écoles, 268 labos et 145 revues scientifiques sont impliqués dans le mouvement.

Publicité

Les autres titres du journal

En Italie, les écoles et les universités sont fermées à cause du coronavirus. Cela doit durer jusqu'au 15 mars, alors qu'en France, le gouvernement plafonne le prix des gels hydroalcooliques à 3 euros les 100 ml.

Comment se défendre sans trahir son mentor, François Fillon ? Exercice d'équilibriste pour l'ancien député Marc Joulaud, ce mercredi au tribunal. Comptez-rendu d'audience dans cette édition.

Nous irons ensuite à Moscou où le président russe, Vladimir Poutine, reçoit son homologue turc. Il doivent évoquer un possible cessez-le-feu en Syrie.  

En Grande-Bretagne, vous comprendrez pourquoi la BBC pourrait perdre son financement. Une réforme de la redevance l'inquiète.

Les inquiétudes sur l'avenir de la BBC, avec Elodie Goulesque à Londres

1 min

Références

L'équipe

Martin Desclozeaux
Collaboration
Sophie Delpont
Sophie Delpont
Sophie Delpont
Journaliste
Clara Lecocq Réale
Clara Lecocq Réale