Des élèves du lycée Louis le Grand, à Paris, ont bloqué l'établissement ce jeudi 16 janvier, mouvement soutenu par une partie du corps enseignant
Des élèves du lycée Louis le Grand, à Paris, ont bloqué l'établissement ce jeudi 16 janvier, mouvement soutenu par une partie du corps enseignant
Des élèves du lycée Louis le Grand, à Paris, ont bloqué l'établissement ce jeudi 16 janvier, mouvement soutenu par une partie du corps enseignant ©AFP - Philippe Labrosse / Hans Lucas
Des élèves du lycée Louis le Grand, à Paris, ont bloqué l'établissement ce jeudi 16 janvier, mouvement soutenu par une partie du corps enseignant ©AFP - Philippe Labrosse / Hans Lucas
Des élèves du lycée Louis le Grand, à Paris, ont bloqué l'établissement ce jeudi 16 janvier, mouvement soutenu par une partie du corps enseignant ©AFP - Philippe Labrosse / Hans Lucas
Publicité
Résumé

Le nouveau baccalauréat commence. De nombreux élèves de Première vont passer à partir de ce lundi les premières épreuves de contrôle continu comptant pour la note final. Ces épreuves pourraient être perturbées par des appels au boycott de profs qui en appellent au report ou à l'annulation.

En savoir plus

Grèves de surveillance, refus de corriger les copies ou de transmettre les notes : les opposants envisagent les mêmes modes d'action qu'au moment des corrections du baccalauréat en juin 2019. Depuis plusieurs jours, des syndicats d'enseignants et professeurs appellent à diverses actions sur les réseaux sociaux pour "faire barrage" au nouveau bac, décidé par le ministre, Jean-Michel Blanquer. Ces premières épreuves de contrôle continu, les "E3C" dans le jargon, doivent s'étaler sur un mois et demi en fonction des lycées. 

"Il y aura des poursuites", répond le ministre de l'Education nationale, alors que de premières épreuves du baccalauréat ont été annulées ce weekend, dans un lycée de Clermont-Ferrand.  Une manifestation dans l'établissement a perturbé le déroulé de la matinée. "Un scandale", a réagit Jean-Michel Blanquer.

Publicité

Les autres titres du journal

Selon la nouvelle enquête d'Oxfam, les milliardaires de la planète détiennent plus d'argent que 60% de l'humanité. La tendance décrite dans ce rapport ne change pas : les inégalités vont grandissantes. Il y a deux ans, huit milliardaires français possédaient l'équivalent de 30% de la population française. Aujourd'hui, sept suffisent. Les milliardaires français sont ceux dont la richesse a le plus augmenté dans le monde, soulève Oxfam citant un article publié par Bloomberg, une agence de presse qui a crée un index des milliardaires mondiaux. En France, la moitié des 41 milliardaires français sont des héritiers et seulement 5 sont des femmes, note Oxfam.

Analyse du rapport annuel d'Oxfam sur les inégalités dans le monde, par Marie Viennot

1 min

Riches-pauvres, hommes-femmes : les points clés du dernier rapport de l'ONG Oxfam sur les inégalités dans le monde
Riches-pauvres, hommes-femmes : les points clés du dernier rapport de l'ONG Oxfam sur les inégalités dans le monde
© AFP - KUN TIAN, THOMAS SAINT-CRICQ

L'inégalité de richesse entre les genres est l'un des axes nouveau de ce rapport. Il plaide pour qu'en bas de l'échelle le travail à dominance féminine, notamment dans les métiers du soins soit mieux rémunéré.

Les internes en médecine mèneront des actions, ce lundi, dans les hôpitaux. Ils peuvent travailler jusqu'à 56 heures par semaine sans que cela ne soit reconnu par les gestionnaires des établissements.

L'espoir d'un cessez-le-feu en Libye : onze dirigeants - réunis à Berlin - ont signé un texte en ce sens. Il s'agit notamment d'un renforcement de l'embargo sur les armes, alors que le conflit a fait 140.000 déplacés et réduit drastiquement la production pétrolière du pays.