La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili
La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili
La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili ©AFP - LUDOVIC MARIN
La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili ©AFP - LUDOVIC MARIN
La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili ©AFP - LUDOVIC MARIN
Publicité
Résumé

Le projet de loi issu de la convention citoyenne pour le climat intitulé "Climat et résilience" est présenté ce mercredi en Conseil des ministres, et ira le mois prochain à l'Assemblée nationale, où l’opposition aiguise déjà ses arguments, contre un texte jugé vidé de sa substance.

En savoir plus

Que reste-t-il de la convention citoyenne pour le climat ? Question récurrente depuis quelques semaines, cette fois ci ce sont les députés qui vont devoir se la poser le mois prochain. Le projet de loi Climat issu de la convention est présenté en Conseil des ministres. "Climat et résilience" c'est son nom vise à faire baisser d’au moins 40% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. Dans l'Assemblée, beaucoup de doutes et de critiques.

À réécouter : Un référendum pour le climat : écologique et/ou tactique ?

Les autres titres du journal

Sciences Po secoué par la démission de son directeur Frédéric Mion. Son maintien à la direction était jugé difficilement tenable ces dernières semaines.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

D'autres IEP touchés par un mouvement contre les violences sexuelles, #SciencesPorc des étudiantes et des étudiants dénoncent le climat d'impunité autours des viols.

À lire aussi : Olivier Duhamel, homme de réseaux et d'influence