Trois milliards et demi de téléspectateurs vont regarder la Coupe du monde de football en Russie (14 juin - 15 juillet) ©AFP - LEON NEAL
Trois milliards et demi de téléspectateurs vont regarder la Coupe du monde de football en Russie (14 juin - 15 juillet) ©AFP - LEON NEAL
Trois milliards et demi de téléspectateurs vont regarder la Coupe du monde de football en Russie (14 juin - 15 juillet) ©AFP - LEON NEAL
Publicité
Résumé

Vladimir Poutine compte faire une démonstration du "soft power" russe, de son pouvoir de convaincre. La Russie accueille la Coupe du monde de football, qui débute ce jeudi soir, vitrine de la puissance russe retrouvée. Le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salman, sera à Moscou pour l'occasion.

En savoir plus

La Coupe du Monde s'ouvre ce jeudi en Russie dans onze villes, douze stades et quatre fuseaux horaires. Événement attendu qui ne doit pas faire oublier la politique de Vladimir Poutine, sa fermeté face à ses opposants. L'un d'eux, le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, fait la grève de la faim depuis un mois tout juste. Il purge une peine de vingt ans de prison pour "terrorisme", selon la justice russe.

Le match d'ouverture, ce jeudi soir, a un écho diplomatique fort : Russie-Arabie Saoudite. A cette occasion, Vladimir Poutine rencontrera le prince héritier Mohammed Ben Salman. Les deux hommes évoqueront leur coopération dans le cadre de la réduction de la production de pétrole.

Publicité

En 2014, quelques semaines après les Jeux Olympiques d'hiver organisés à Sotchi, la Russie avait lancé l'annexion de la Crimée.

Les autres titres du journal

L'ONG "Care" interpelle - avec 13 autres structures internationales - la France sur la guerre au Yémen. Les forces fidèles au président en exil ont lancé l'assaut contre le principal port du pays, Hodeida.

Un "axe" commun des ministres allemand, autrichien et italien de l'Intérieur contre l'immigration illégale. Le chancelier autrichien, Sebastian Kurz, l'a proposé ce mercredi, profitant de la tension diplomatique créée par la demande du bateau l'Aquarius.

Les retraités manifestent, ce jeudi, contre la hausse de la CSG. Un rapport du Conseil d'Orientation des Retraites explique d'ailleurs que la caisse d'allocation retraite ne serait à l'équilibre qu'en 2036, dans 18 ans.