L'homme était armé d'un couteau en sortant de sa voiture
L'homme était armé d'un couteau en sortant de sa voiture
L'homme était armé d'un couteau en sortant de sa voiture ©AFP - Eric BARADAT
L'homme était armé d'un couteau en sortant de sa voiture ©AFP - Eric BARADAT
L'homme était armé d'un couteau en sortant de sa voiture ©AFP - Eric BARADAT
Publicité
Résumé

Un homme en voiture a foncé hier sur deux policiers du Capitole à Washington. Le forcené a été abattu, l'un des deux policiers est décédé. Contrairement aux événements meurtriers du mois de janvier au même endroit, il ne s'agirait pas cette fois-ci d'une attaque terroriste liée à l'extrême droite.

En savoir plus

Joe Biden dévasté face à la nation américaine, une nouvelle fois touchée en son cœur. Trois mois après les événements qui ont touché le Capitole, avec l'invasion meurtrière du bâtiment le 6 janvier par des militants d'extrême droite, un nouvel incident a eu lieu hier juste devant. Un homme, au volant d'une voiture a foncé sur deux policiers qui montaient le garde. L’un des deux a été tué. Le suspect a été rapidement abattu. Et si la piste terroriste n'est pas privilégiée, ses motivations restent encore floues. A Washington, les précisions de Grégory Philipps.

Les autres titres du journal

En France, le dispositif "tester, alerter, protéger" s'arme d'un nouvel outil.  A compter du 12 avril, les autotests de dépistage du Covid-19 seront disponibles dans les pharmacies, a annoncé hier le ministre de la Santé, Olivier Véran. Il s'agit d'un auto-prélèvement, facile à faire car moins profond que les prélèvements nasopharyngés, et moins désagréable aussi. Leur arrivée dans les officines est une bonne nouvelle pour Carine Wolf-Thal, la présidente du Conseil national de l'ordre des pharmaciens, avec tout de même des conditions à respecter.

Publicité

Et puis Paques, c'est une consommation excessive de chocolat, des œufs, des poissons, des cloches. En France, on en mange environ 7kg par an et par personne. Mais la consommation diminue à cause du Covid. Même constat en Suisse. L'année dernière, les Suisses en ont mangé moins de 10kg. C'est plus qu'en France, certes, mais c'est du jamais vu depuis 40 ans. Reportage à Genève, signé Jérémie Lanche.