Pourquoi les tarifs de l'électricité augmentent-ils de 5,9% en moyenne ?

Tarifs réglementés de l'électricité : +5,9% le 1er juin
Tarifs réglementés de l'électricité : +5,9% le 1er juin ©Visactu
Tarifs réglementés de l'électricité : +5,9% le 1er juin ©Visactu
Tarifs réglementés de l'électricité : +5,9% le 1er juin ©Visactu
Publicité

Est-ce le maintien de la concurrence dans le secteur, la hausse des taxes, une mauvaise gestion ? En tous cas, les prix de l'électricité en France vont augmenter, en moyenne, de 5,9% au 1er juin. Explications des différents acteurs du secteur.

Les prix de l'électricité augmentent de 5,9 % en moyenne, ce samedi 1er juin, pour 26 millions de foyers. En pleine colère des "gilets jaunes", le gouvernement avait décidé de reporter cette hausse en février dernier. Aujourd'hui, cette annonce risque à nouveau de faire des étincelles. La hausse des tarifs réglementés se traduira par une augmentation moyenne de 85 euros cette année pour les ménages se chauffant à l'électricité. 

Le gouvernement et EDF se renvoient la balle pour expliquer cette flambée. EDF dénonce une surtaxe de l'électricité. Elles représentent un tiers de la facture. Le ministre de la Transition Écologique, François de Rugy, accuse, lui,  une dérive des coûts de production chez le fournisseur historique. Selon lui, les coûts salariaux expliquent largement cette hausse. Il pointe aussi la ristourne accordée aux salariés d'EDF qui ne payent que 10% du prix de l'électricité. 

Publicité

Autre "dérive", selon François de Rugy : la gestion du parc nucléaire. Pour lui, les Français financent le renforcement de la sécurité des centrales pour allonger leur durée d'exploitation. Il cite aussi l'EPR de Flamanville dont le coût des travaux explose à 11 milliards d'euros. 

Citons aussi la concurrence sur le marché européen. C'est l'Autorité de la concurrence qui s'en inquiète. Depuis 2010, c'est la loi : les tarifs d'EDF doivent suivre ceux du marché pour ne pas pénaliser les fournisseurs privés. De ce point de vue, l'ouverture à la concurrence, finalement, alourdit la facture.

Les prix de l'électricité pour les ménages en Europe
Les prix de l'électricité pour les ménages en Europe
© Visactu

Les autres titres du journal

Le procureur de la République de Paris assure que des policiers seront jugés pour des violences sur des manifestants "gilets jaunes". "Il n'y a aucune volonté d'éluder ces violences ou de les minimiser", affirme Rémy Heitz dans les colonnes du Parisien/Aujourd'hui en France. "Je m'interroge très clairement, pas sur l'indépendance de la justice, mais sur son impartialité", répond Grégory Joron, le secrétaire national CRS pour Unité SGP Police FO.

Donald Trump annonce une surtaxe de 5% sur tous les produits importés du Mexique. 5%, puis 10 voire 25% au fil des mois. Le président américain veut ainsi peser sur l'immigration venue d'Amérique centrale.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

L’Autriche va pour la première fois avoir une chancelière. Le président de la République a désigné Brigitte Bierlein pour succéder au conservateur Sebastian Kurz, renversé par une motion de censure. Cette cheffe de la Cour Constitutionnelle devra former un gouvernement pour assurer l’intérim jusqu’aux élections législatives anticipées de septembre.

L'équipe