Joe Biden, forts des soutiens de trois anciens candidats, se pose en rassembleur face à Bernie Sanders lors des primaires démocrates
Joe Biden, forts des soutiens de trois anciens candidats, se pose en rassembleur face à Bernie Sanders lors des primaires démocrates
Joe Biden, forts des soutiens de trois anciens candidats, se pose en rassembleur face à Bernie Sanders lors des primaires démocrates ©AFP - Ron Jenkins / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
Joe Biden, forts des soutiens de trois anciens candidats, se pose en rassembleur face à Bernie Sanders lors des primaires démocrates ©AFP - Ron Jenkins / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
Joe Biden, forts des soutiens de trois anciens candidats, se pose en rassembleur face à Bernie Sanders lors des primaires démocrates ©AFP - Ron Jenkins / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
Publicité
Résumé

Il pourrait bien renverser la tendance. Joe Biden, ancien vice-président de Barack Obama, accumule les soutiens à l'aube du Super Tuesday, énormes élections pour l'investiture démocrates aux Etats-Unis. Quatorze Etats doivent voter ce mardi. Nous vous présenterons les forces en présence.

En savoir plus

Quatorze Etats en un seul jour : tous vont voter pour les primaires démocrates aux Etats-Unis ce mardi. C'est le Super Tuesday. Cette investiture pourrait tourner en faveur de Joe Biden. L'ancien vice-président de Barack Obama a loupé ses débuts - au profit de Bernie Sanders, plus à gauche - mais il s'est imposé ce weekend en Caroline du Sud. Joe Biden vient même de recevoir le soutien de trois anciens prétendants. 

Loïg Loury, envoyé spécial à Dallas (Texas), au meeting de Joe Biden ce lundi soir

1 min

Pour l’instant toutefois, c’est le socialiste Bernie Sanders qui compte le plus de délégués. Un troisième homme entre en compétition également : Michael Bloomberg. Le milliardaire, ancien maire de New York, avait esquivé les premières primaires de février et se lance donc à l’occasion de ce "Super Mardi".

Publicité

Portrait du candidat milliardaire Michael Bloomberg, avec Grégory Philipps

1 min

Les autres titres du journal

En Israël, Benjamin Netanyahu est donné en tête des législatives, à deux sièges de la majorité. Le Premier ministre a revendiqué la victoire sur son principal rival Benny Gantz, à la tête de la formation centriste Bleu et Blanc. Les résultats officiels sont attendus ce mardi.

Le coronavirus s'étend plus rapidement en Europe qu'en Chine. C'est même à l'étranger que des ressortissants chinois ont attrapé le virus ces derniers jours. En France, 191 personnes ont été contaminées.

Une publicité de Greenpeace est jugée "trop politique" par la régie de la SNCF. Elle ne la diffusera pas. Vous comprendrez pourquoi, à trois semaines et demi des élections municipales.

Pourquoi une publicité de Greenpeace ne sera-t-elle pas diffusée par la SNCF ? Réponse de Véronique Rebeyrotte

1 min