Quinze ans après la Loi sur l'égalité des droits de 2005, Emmanuel Macron doit annoncer des mesures pour faciliter l'inclusion devant des responsables associatifs
Quinze ans après la Loi sur l'égalité des droits de 2005, Emmanuel Macron doit annoncer des mesures pour faciliter l'inclusion devant des responsables associatifs  ©Maxppp - Jean-Luc Flémal/BELPRESS
Quinze ans après la Loi sur l'égalité des droits de 2005, Emmanuel Macron doit annoncer des mesures pour faciliter l'inclusion devant des responsables associatifs ©Maxppp - Jean-Luc Flémal/BELPRESS
Quinze ans après la Loi sur l'égalité des droits de 2005, Emmanuel Macron doit annoncer des mesures pour faciliter l'inclusion devant des responsables associatifs ©Maxppp - Jean-Luc Flémal/BELPRESS
Publicité

Comment faciliter de manière "tangible" la vie des personnes handicapées ? Emmanuel Macron préside ce mardi matin, à l'Elysée, une "conférence nationale du handicap" (CNH) très attendue par les associations, quinze ans jour pour jour après une loi majeure sur le sujet.

La Conférence nationale du handicap se tient symboliquement à l'Elysée, ce mardi, quinze ans après l'adoption d'une loi majeure pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. En présence de près de 500 participants et d'une dizaine de ministres - dont la secrétaire d'Etat Sophie Cluzel - Emmanuel Macron dressera son bilan à mi-mandat et annoncera un certain nombre de mesures. 

Bilan et perspectives, avec Laura Dulieu

1 min

Il s'agit de sortir les personnes handicapées d'un possible isolement. Elles souhaitent notamment accéder plus facilement aux outils numériques. Pour les personnes aveugles ou mal voyantes, cela peut devenir un parcours du combattant.

Publicité

Didier Roche, chef d'entreprise et non-voyant

42 sec

Les autres titres du journal

Emmanuel Macron recevra, ce lundi soir, les députés de la majorité. Il s'agit de répondre à un malaise qui s'est installé ces dernières semaines.

A l'aube de la fête nationale en Iran, nous n'oublions pas les deux chercheurs français qui y sont t'emprisonnés depuis plu de huit mois. Une représentante de leur comité de soutien sera dans ce journal.    

Aux Etats-Unis, Donald Trump tire à boulets rouges sur les démocrates. Leurs primaires continuent dans le New Hampshire, à neuf mois de la Présidentielle.