France Culture
France Culture
Publicité
Résumé

Tous les syndicats seront représentés dans les cortèges, ce mardi, les réformistes ayant rejoint le mouvement. Pour autant, les réformistes ne défilerpnt pas à côté des autres car leurs demandes sont différentes. Ils souhaitent réécrire la réforme des retraites. Les seconds demandent sa suppression.

En savoir plus

La CGT, Force ouvrière, la CFE-CFC, Solidaires et la FSU marcheront en effet pour réclamer le retrait pur et simple du projet, en essayant de profiter des difficultés de l'exécutif. Le gouvernement est fragilisé par la démission de son haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, après une semaine de révélations sur ses activités et mandats non déclarés.  

Dans les mêmes cortèges mais derrière leurs propres banderoles, les organisations du camp réformiste, la CFDT, la CFTC et l'Unsa, défileront pour améliorer le contenu du projet de fusion des 42 régimes existants en un système universel. Ces syndicats refusent surtout l'introduction dès 2022 d'un "âge d'équilibre" qui doit atteindre 64 ans en 2027 afin d'encourager, grâce à un dispositif de bonus-malus, l'allongement des cotisations et ainsi garantir l'équilibre des comptes.

Publicité

Journal raccourci

En raison d’un appel à la grève émanant de l’une des organisations syndicales représentatives de Radio France, nous ne sommes pas en mesure de diffuser l’intégralité de nos programmes habituels. Nous vous prions de nous en excuser.

Le journal de ce mardi 17 décembre est donc raccourci et ne comporte pas d’éléments sonores.