Une vague de suicides touche des oligarques russes dans plusieurs pays : Russie, Espagne ou Royaume-Uni
Une vague de suicides touche des oligarques russes dans plusieurs pays : Russie, Espagne ou Royaume-Uni
Une vague de suicides touche des oligarques russes dans plusieurs pays : Russie, Espagne ou Royaume-Uni ©AFP - LEON LORD / FIJI SUN
Une vague de suicides touche des oligarques russes dans plusieurs pays : Russie, Espagne ou Royaume-Uni ©AFP - LEON LORD / FIJI SUN
Une vague de suicides touche des oligarques russes dans plusieurs pays : Russie, Espagne ou Royaume-Uni ©AFP - LEON LORD / FIJI SUN
Publicité
Résumé

Six oligarques russes ont disparu, morts avec leur famille dans des circonstances étranges. Ce sont peut-être des suicides déguisés par les services russes. Enquête dans cette édition. A chaque fois, le groupe Gazprom est impliqué.

En savoir plus

Ce sont des disparitions étranges qui interpellent les enquêteurs dans plusieurs pays du monde.  Des oligarques russes sont retrouvés morts. Ces multimillionnaires sont sanctionnés économiquement par les Occidentaux et accusés par le président de leur pays, Vladimir Poutine, d'être des traîtres en vivant notamment hors de Russie. Six d'entre eux sont morts. Une vague d'apparents suicides qui pose question.

Les précisions de Jean-Sébastien Soldaïni

1 min

Depuis la fin février, c'est un même scénario qui se répète : un oligarque retrouvé pendu par son jardinier ou par un ami. Près de lui se trouve une lettre d'explication et à quelques mètres : les corps d'une épouse et d'enfants, lacérés de coups de couteaux. Une telle succession de suicides  rapprochés et des conditions quasi similaires - est d'emblée suspect, précise un bon connaisseur de la galaxie Poutine qui évoque l'hypothèse de meurtres déguisés. Toutes les victimes ou presque, sont des hommes, haut-placés de l'entreprise Gazprom, le géant russe de l'énergie, très lié au Kremlin.

Publicité

Gazprom a par ailleurs annoncé couper ses livraisons pour la Pologne et la Bulgarie. Jusqu’à la moitié des importations de gaz en Pologne provenait de Russie mais Varsovie assure que le pays a des réserves et va diversifier ses approvisionnements.

Les autres titres du journal

En France, l'alliance s'annonce difficile entre les socialistes et les Insoumis. Le PS prendrait le risque de disparaître avec les législatives de juin, nous dit le politologue Pascal Perrineau.

Dans ce journal aussi petite visite du site Richelieu de la Bibliothèque national de France, en plein Paris. Apres dix ans de travaux, une date de réouverture est annoncée.

À lire aussi : Suleyman Kerimov : de la difficulté d'enquêter sur les oligarques