Enfants syriens jouant dans le camp de Zaatari. La Jordanie accueille près d'un million de réfugiés syriens
Enfants syriens jouant dans le camp de Zaatari. La Jordanie accueille près d'un million de réfugiés syriens
Enfants syriens jouant dans le camp de Zaatari. La Jordanie accueille près d'un million de réfugiés syriens ©Maxppp - Shen Yang Xinhua News Agency
Enfants syriens jouant dans le camp de Zaatari. La Jordanie accueille près d'un million de réfugiés syriens ©Maxppp - Shen Yang Xinhua News Agency
Enfants syriens jouant dans le camp de Zaatari. La Jordanie accueille près d'un million de réfugiés syriens ©Maxppp - Shen Yang Xinhua News Agency
Publicité
Résumé

Comment négocier une paix en l'absence des principaux acteurs? La conférence censée promouvoir des pourparlers en Syrie débute à Sotchi. Elle est boycottée par les principaux groupes d'opposition et les Kurdes. Reportage en Jordanie, près de la frontière syrienne, auprès de réfugiés syriens.

En savoir plus

Une table des négociations désertée à Sotchi. Le pouvoir russe organise des discussions pour la paix en Syrie. L'opposition, les Kurdes, les Occidentaux les boycottent. Car sur place, au nord et à l'ouest d'Alep, les combats se poursuivent.  Nous irons à la frontière avec la Jordanie, dans un instant. De nombreux réfugiés syriens ne veulent pas rentrer chez eux pour le moment. "On ne peut pas garantir que le chemin pour aller de la frontière jusqu'à chez eux soit fait en sécurité", regrette Olga Sarrado, porte-parole du HCR à Amman (Jordanie). 

Les autres titres du journal

Le numéro 2 du FBI démissionne après avoir été critiqué par Donald Trump pendant des semaines. C'est la deuxième fois en huit mois que les hautes sphères du FBI tremblent face au président américain.

Publicité

Investiture incertaine en Catalogne. Les députés doivent élire le président de la région. Pour se faire, Carles Puigdemont doit être présent à Barcelone. Il pourrait y être arrêté pour rébellion et sédition.

Logés, mais mal-logés. Près de neuf millions de personnes vivent en France dans des logements surpeuplés. La Fondation Abbé Pierre dévoile son rapport annuel, ce mardi.