Cranes de victimes du génocide rwandais de 1994 ©Maxppp - Dai Kurokawa
Cranes de victimes du génocide rwandais de 1994 ©Maxppp - Dai Kurokawa
Cranes de victimes du génocide rwandais de 1994 ©Maxppp - Dai Kurokawa
Publicité
Résumé

Albert N'Sengimana avait 7 ans au moment du génocide. Il a écrit un livre aujourd'hui "Ma mère m'a tué" paru aux éditions Hugo and Doc.

En savoir plus

La commémoration du 25eme anniversaire du génocide au Rwanda. Plus de 800 000 Tutsis ont été massacrés en 1994. Une horreur vécue et racontée par un écrivain rwandais qui avait 7 ans au moment des faits. Nathanael Charbonnier l'a rencontré 

Le témoignage d'Albert N'Sengimana

1 min

Pour aller plus loin

Publicité

L'interview du journaliste Nicolas Poincaré, grand reporter à Radio France envoyé sur place au moment du génocide.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les autres titres du journal

La situation en Libye inquiète la communauté internationale. Le G7 et le conseil de sécurité de l'ONU demandent au Général Haftar d'arrêter son offensive vers Tripoli. Hier soir, des combats ont eu lieu près de l'aéroport de la capitale.  

En Algérie, les manifestations continuent après le départ du pouvoir d'Abdelaziz Bouteflika. Une démission qui n'est pas suffisante pour les algériens. Le reportage de Leila Beratto.

Les manifestations continuent en Algérie

1 min

A lire également : le reportage de Yassine Bouzar en Algérie

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Nous parlerons d'un nouveau magazine pour enfant qui voit le jour : il s'appelle Tchika. Son but : déconstruire les stéréotypes de genre pour les petites filles de moins de 12 ans.

Nouveau magazine pour filles : Tchika

1 min

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Références

L'équipe

Sophie Delpont
Sophie Delpont
Sophie Delpont
Journaliste
Clara Lecocq Réale
Clara Lecocq Réale