Emmanuel Macron
Emmanuel Macron ©AFP - Eric FEFERBERG
Emmanuel Macron ©AFP - Eric FEFERBERG
Emmanuel Macron ©AFP - Eric FEFERBERG
Publicité

Emmanuel Macron, ancien ministre de l'Economie, répond en direct aux révélations de F.Says et M.L'Hour dans leur livre "Dans l'enfer de Bercy" sur son utilisation, à lui seul de 80% de l'enveloppe annuelle des frais de représentation accordée à son ministère.

Avec

Emmanuel Macron le répète, il n'a utilisé "aucun centime" de Bercy pour son mouvement, sa probité et celle de son mouvement ne sont pas à mettre en cause. L'ancien ministre de l'Economie dénonce également "des manipulations de bas étage" sur le plan politique.

A ECOUTER ET LIRE : Emmanuel Macron : "Ma probité est entière"

Publicité

Il réagit ainsi aux déclarations des chefs de file des députés LR et UDI, Christian Jacob et Philippe Vigier. Ces derniers ont dénoncé le "mensonge et l'imposture" d'Emmanuel Macron et déclaré vouloir saisir la Haute autorité pour la transparence, suite aux révélations du livre "Dans l'enfer de Bercy" écrit par nos confrères Marion L'hour et Frédéric Says et publié chez Lattès.

Selon eux, Emmanuel Macron, quand il était ministre de l'Economie, aurait utilisé une partie des crédits de Bercy pour préparer sa future campagne présidentielle, à hauteur de 120.000 euros. Ces frais de représentation lui servaient à inviter à dîner ou à déjeuner des personnalités influentes, sans lien direct avec ses activités de ministre de l'Economie. 80 % de cette enveloppe annuelle a été dépensée en huit mois, avant la démission du gouvernement d'Emmanuel Macron, à la fin de l'été 2016.

L'équipe

Catherine Duthu
Catherine Duthu
Catherine Duthu
Journaliste
Yassine Bouzar
Réalisation