"Je n'ai pas de preuves que des armes françaises sont à l'origine de victimes civiles au Yémen"

Florence Parly, ministre française des Armées
Florence Parly, ministre française des Armées ©Maxppp - Julien Mattia / Le Pictorium
Florence Parly, ministre française des Armées ©Maxppp - Julien Mattia / Le Pictorium
Florence Parly, ministre française des Armées ©Maxppp - Julien Mattia / Le Pictorium
Publicité

Les armes françaises sont elles à l'origine de victimes civiles au Yémen ? C'est ce que montre une enquête de Radio France et du collectif Disclose. Rien ne permet de l'affirmer assure ce jeudi matin la ministre des Armées Florence Parly sur Radio Classique.

La ministre française des Armées Florence Parly l'assure ce jeudi matin sur Radio Classique : elle n'a pas "d'éléments de preuve" montrant que des armes de fabrication française, utilisées par l'Arabie saoudite, auraient fait des victimes civiles dans la guerre au Yémen. C'est pourtant ce que révélait le collectif Disclose, avec la cellule investigation de Radio France en début de semaine. 

Jean-Louis Georgelin sera le "monsieur reconstruction" de Notre-Dame

Ils sont attendus en héros à l'Elysée : les pompiers mobilisés pour éteindre les flammes de Notre Dame de Paris sont reçus par Emmanuel Macron à midi ce jeudi. Lundi soir, ils sont venus à bout de cet incendie ravageur. 

Publicité

Se pose depuis la question de la reconstruction du monument. Le Premier ministre a lancé un concours international d'architectes et annoncé un soutien fiscal aux dons ainsi qu'un projet de loi pour une souscription nationale. Le général d'armée Jean-Louis Georgelin a par ailleurs été nommé gardien de cette rénovation. Les explications de Nathalie Hernandez.

Notre-Dame : qui est Jean-Louis Georgelin, le général chargé de surveiller les travaux ?
Notre-Dame : qui est Jean-Louis Georgelin, le général chargé de surveiller les travaux ?
© Visactu -

Benjamin Netanyahu chargé de former le gouvernement

Le président israélien Reuven Rivlin a chargé mercredi Benjamin Netanyahu de former le prochain gouvernement, à la suite des élections législatives du 9 avril.  Lors d'une cérémonie retransmise à la télévision, s'adressant à M. Netanyahu, Reuven Rivlin a déclaré : lors des consultations avec les chefs de partis élus au nouveau Parlement "65 députés (sur 120) vous ont recommandé". Les précisions d'Etienne Monin à Jérusalem.

L'équipe