Devenu officiellement "Renaissance", le parti présidentiel fait peau neuve... non sans accrocs

Nouveau nom, nouvelle direction, et un saut dans l'inconnu : La République en marche est officiellement devenue "Renaissance" samedi
Nouveau nom, nouvelle direction, et un saut dans l'inconnu : La République en marche est officiellement devenue "Renaissance" samedi ©AFP - JULIEN DE ROSA
Nouveau nom, nouvelle direction, et un saut dans l'inconnu : La République en marche est officiellement devenue "Renaissance" samedi ©AFP - JULIEN DE ROSA
Nouveau nom, nouvelle direction, et un saut dans l'inconnu : La République en marche est officiellement devenue "Renaissance" samedi ©AFP - JULIEN DE ROSA
Publicité

La République en Marche devient Renaissance. Métamorphose actée samedi soir, mais le ciel de la majorité restait voilé par l'absence très remarqué de François Bayrou. Le patron du Modem qui s'oppose à tout passage en force de la réforme des retraites.

Ne dites plus la République en Marche, mais bien Renaissance. Le parti présidentiel a officiellement changé de costume samedi lors d'un congrès organisé au Carrousel du Louvre à Paris. Autour des militants, la majorité rassemblait ses cadres et ses ministres, pour un nouveau départ célébré en grande pompe, malgré une absence qui n'est pas passée inaperçue : celle du chef du Modem, François Bayrou. Le récit de Julie Pacaud

Les autres titres du journal

Le point sur la situation sanitaire en France, alors que l'épidémie de covid19semble regagner du terrain après la rentrée scolaire.

Publicité

Sans amis ni ennemis, la Turquie abat ses cartes diplomatiques. Ankara, membre de l'OTAN, tend la main aux détracteurs du camp occidental, tout en appelant à la fin de la guerre en Ukraine.

Une fantastique découverte archéologique à Gaza : de sublimes mosaïques datant du moyen âge : un joyau historique menacé par les tensions qui persistent à la frontière avec Israël.