Arrivée d'Alexandre Benalla avec son avocate Audrey Gadot au siège de la police judicaire le 20 juillet 2018 ©AFP - France Télévisions / AFP
Arrivée d'Alexandre Benalla avec son avocate Audrey Gadot au siège de la police judicaire le 20 juillet 2018 ©AFP - France Télévisions / AFP
Arrivée d'Alexandre Benalla avec son avocate Audrey Gadot au siège de la police judicaire le 20 juillet 2018 ©AFP - France Télévisions / AFP
Publicité
Résumé

Ce proche d'Emmanuel Macron, son compère Vincent Craze et 3 hauts-gradés de la police nationale vont être déférés devant le parquet de Paris aujourd'hui.

En savoir plus

A l'Assemblée nationale, les députés ont eu vent hier des avantages dont bénéficiait Alexandre Benalla.

Pour l'opposition, l'affaire Benalla se transforme donc aujourd'hui en affaire Macron.

Publicité

Les autres titres du journal

Le gouvernement italien ferme ses ports aux navires ambulances en Méditerranée.

Rome ne veut plus être seul dans la prise en charge des migrants.

Conséquence : les gardes côtes italiens reviennent aux avant postes des opérations de sauvetage.

Et puis la colère de la communauté LGBT en Israel.

Elle a décidé de ne pas aller au travail aujourd'hui pour dénoncer la réforme de la GPA.

Le plus gros syndicat du pays et les entreprise de la high tech soutiennent le mouvement.