France Culture
France Culture
Publicité

Les ministres qui avaient servi sous le régime Ben Ali et qui ont été maintenus ont "les mains propres", ils ont toujours agi pour "préserver l'intérêt national", déclare ce matin Mohammed Ghannouchi. A peine formé, le nouveau gouvernement tunisien suscite déjà les critiques, même si 3 représentants de l'opposition ont obtenu des postes.