Simonetta, Botticelli, une tempera sur bois (82 × 54 cm) datant de 1480-1485 environ, conservée au Städel à Francfort-sur-le-Main.
Simonetta, Botticelli, une tempera sur bois (82 × 54 cm) datant de 1480-1485 environ, conservée au Städel à Francfort-sur-le-Main.
Simonetta, Botticelli, une tempera sur bois (82 × 54 cm) datant de 1480-1485 environ, conservée au Städel à Francfort-sur-le-Main.
Publicité
Résumé

Exposition Botticelli. Du 10 septembre 2021 au 24 janvier 2022 au Musée Jacquemart-André.

avec :

Isabelle Schmitz (Rédactrice en chef adjointe du Figaro Hors Série), Ana Debenedetti (Historienne de l’art, spécialiste de l’art florentin de la Renaissance).

En savoir plus

Un artiste, au cœur de la Renaissance florentine, aimé et sollicité au XVe siècle, oublié ensuite jusqu’à la fin du XIXe, et étudié plus méthodiquement au milieu du XXe siècle, incarne aujourd’hui, pour le grand public qui le célèbre de mille façons, des plus profondes au plus superficielles, l’idée de grâce, de charme et de beauté, que l’on associe volontiers à cette période de la Renaissance. Botticelli. 

Filippo Lippi (vers 1406 – 1469), Vierge à l’Enfant, vers 1460-1465, tempera sur bois de peuplier, 76,9 x 54,1 cm, Munich
Filippo Lippi (vers 1406 – 1469), Vierge à l’Enfant, vers 1460-1465, tempera sur bois de peuplier, 76,9 x 54,1 cm, Munich
- Photo © BPK, Berlin, Dist. RMN-Grand Palais / image BStGS

Botticelli représente pour beaucoup d’historiens la Florence des Médicis et la transformation de la vie et de la ville par l’art, la philosophie, la poésie. Les visages, les silhouettes, les mouvements serpentins, les souffles, qui triomphent dans les œuvres universellement célébrées, que sont la naissance de Vénus et le Printemps, sont aimés et infiniment reproduits. Mais cet artiste que l’on associe à l’humanisme de la Renaissance a été réduit par cette admiration même à quelques œuvres emblématiques. 

Publicité

Aujourd’hui, nous pouvons distinguer peut être ce que ces figures, d’inspirations païennes ou religieuses nous révèlent de la pensée de cette époque. Comment l’imaginaire des commanditaires et des penseurs qui définissent les programmes iconographiques des œuvres conjuguent Eros et Minerve, Vénus et la Vierge. Comment l’amour et la dévotion se mêlent et s’enrichissent sans nécessairement se contredire. Comment enfin fonctionne l’atelier d’un grand artiste du quattrocento

Alessandro Filipepi dit Botticelli (vers 1445 – 1510) et Filippino Lippi (1457 – 1504), Le retour de Judith à Béthulie, 1469-1470
Alessandro Filipepi dit Botticelli (vers 1445 – 1510) et Filippino Lippi (1457 – 1504), Le retour de Judith à Béthulie, 1469-1470
- Cincinnati, Cincinnati Art Museum, Fonds John J. Emery, 1954.463

L’exposition du Musée Jacquemart André, qui réunit de très nombreux chefs-d’œuvre de l’artiste et nous éclaire sur la naissance de son œuvre, la conduite de son atelier, l’effet des secousses politiques, depuis l’échec de la conspiration des Pazzi à la révolution puritaine et impitoyable de Savonarole.  

Cette exposition est donc l’occasion pour nous d’approfondir notre compréhension de cette œuvre somptueuse qui se développa pendant cinquante ans, de 1460 date de son entrée dans l’atelier de Filippo Lippi à sa mort, misérable dit-on, en 1510.

Alessandro Filipepi dit Botticelli (vers 1445 – 1510) et atelier, Le Jugement de Pâris, vers 1482-1485, tempera sur bois, 81 x 197 cm
Alessandro Filipepi dit Botticelli (vers 1445 – 1510) et atelier, Le Jugement de Pâris, vers 1482-1485, tempera sur bois, 81 x 197 cm
- Galleria di Palazzo Cini, Venezia © Fondazione Giorgio Cini

Exposition Botticelli. Artiste et designer. Du 10 septembre 2021 au 24 janvier 2022 au Musée Jacquemart-André. 

Lecture des textes : Emmanuel Lemire

Musiques diffusées :

  • Leyfðu Ljósinu par Hildur Guðnadóttir ‎
  • Saman par Hildur Guðnadóttir ‎
  • Sacred & Secular Works par Giovanni Pierluigi da Palestrina 
  • A Sentimental Journey par Carl Friedrich Abel, Paolo Pandolfo 
  • Regina Bastarda (The Virtuoso Viola Da Gamba In Italy Around 1600) par Paolo Pandolfo, Thomas Boysen, Chiara Granata, Amélie Chemin, Francesco Saverio Pedrini, La Pedrina 
  • Brigitte Fontaine ‎par Brigitte Fontaine

En partenariat avec BeauxArts Magazine.

Références

L'équipe

Jean de Loisy
Jean de Loisy
Jean de Loisy
Production
Seham Boutata
Collaboration
Franck Lilin
Réalisation