Paul Klee, Abendliche Figur (Figure du soir), 1935, 53. Aquarelle sur papier ; 48 x 31 cm. LaM, Villeneuve d’Ascq. Donation Geneviève et Jean Masurel.
Paul Klee, Abendliche Figur (Figure du soir), 1935, 53. Aquarelle sur papier ; 48 x 31 cm. LaM, Villeneuve d’Ascq. Donation Geneviève et Jean Masurel.
Paul Klee, Abendliche Figur (Figure du soir), 1935, 53. Aquarelle sur papier ; 48 x 31 cm. LaM, Villeneuve d’Ascq. Donation Geneviève et Jean Masurel. - Photo : Philip Bernard
Paul Klee, Abendliche Figur (Figure du soir), 1935, 53. Aquarelle sur papier ; 48 x 31 cm. LaM, Villeneuve d’Ascq. Donation Geneviève et Jean Masurel. - Photo : Philip Bernard
Paul Klee, Abendliche Figur (Figure du soir), 1935, 53. Aquarelle sur papier ; 48 x 31 cm. LaM, Villeneuve d’Ascq. Donation Geneviève et Jean Masurel. - Photo : Philip Bernard
Publicité
Résumé

Une plongée inédite au cœur de la quête de renouvellement de l'une des figures majeures de l'art moderne

avec :

Sébastien Delot (Conservateur et directeur au LaM de Lille).

En savoir plus

Il fit écrire sur sa tombe au cimetière de Berne ceci " Ici, je ne suis guère saisissable car j'habite aussi bien chez les morts, que chez ceux qui ne sont pas nés encore. Un peu plus proche de la création que de coutume, mais bien loin d'en être jamais assez proche. " Cette déclaration posthume de Paul Klee, situe bien l'artiste entre deux mondes. 

Paul Klee, Bastard (Bâtard), 1939, 1132. Couleur à la colle, huile et tempera sur toile de jute ; 60,5 x 70 cm. Donation Livia Klee, Zentrum Paul Klee, Bern.
Paul Klee, Bastard (Bâtard), 1939, 1132. Couleur à la colle, huile et tempera sur toile de jute ; 60,5 x 70 cm. Donation Livia Klee, Zentrum Paul Klee, Bern.
- Photo : © Zentrum Paul Klee, Bern, Image Archive

Un artiste si singulier dans sa recherche profonde, de trouver un point originel de l'art, un territoire où il serait certain que les gestes faits pour parvenir à l'oeuvre ne soient pas corrompus par aucune ressemblance, aucune feinte, aucun idéal artificiel. Cette quête et ce refus, cette volonté de régénérescence de l'art et de la pensée, le conduit à déplacer les sources de son travail. La musique, l'étude des plantes, leur principe de croissance seraient des modèles plus adaptés à l'invention d'un art nouveau. 

Publicité
Paul Klee, 17 Gewürze (17 épices), 1932, 69. Peinture à l’eau, peinture à l’huile (?) et encre sur tissu contrecollé sur carton ; 47,3 x 56,9 cm.
Paul Klee, 17 Gewürze (17 épices), 1932, 69. Peinture à l’eau, peinture à l’huile (?) et encre sur tissu contrecollé sur carton ; 47,3 x 56,9 cm.
- LaM, Villeneuve d’Ascq. Donation Geneviève et Jean Masurel. Photo : Philip Bernard

Mais pour rechercher ce point originel, fantasmatique peut-être, mais salvateur, il étudie aussi passionnément, les sources psychiques de cette pulsion créative de l'humain que l'on devine dans les arts des enfants, ou des singuliers, ou dans l'art préhistorique, ou enfin dans les chefs-d'œuvre que l'on découvre alors des arts non-occidentaux. Cet artiste qui convainc rapidement, dès 1910, ses contemporains, tant sa recherche qui engage toute la pensée s'impose à ses pairs, développe une oeuvre sans équivalent. Le temps d'ailleurs du regard nécessaire à observer ses dessins d'apparence si simples, n'est pas tout à fait celui du tableau. Plutôt celui d'un mandala, tant le visible y retrouve l'essence d'une pensée que les mots ne pourraient résumer. 

Paul Klee, Zweifrucht-Landschaft II (Paysage aux deux fruits II), 1935, 49. Gouache sur papier ; 13 x 33 cm.
Paul Klee, Zweifrucht-Landschaft II (Paysage aux deux fruits II), 1935, 49. Gouache sur papier ; 13 x 33 cm.
- Collection particulière. Photo : DR

Lecture des textes : Sophie Daull

Musiques diffusées :

  • Intro - Audrey Carmes / Texte : Paul Klee cité par Lothar Schreyer, 1956
  • Caspa - Audrey Carmes / Texte : Paul Klee, Die Alpen, 1912
  • Caspa - Audrey Carmes / Texte : Crevel 1930
  • Calmas - Audrey Carmes
  • Burial - Beachfires / Texte : Paul Klee 1928
  • Luca Forcucci feat. Cara Stacey et Mpho Molikeng (Italie/Suisse/Afrique du Sud/Lesotho) / Texte : Conversation avec Paul Klee rapportée par Hans-Friedrich Geist en 1950
  • Pascale Criton - La Ritournelle et le galop, pour guitare accordée en 1/16e de ton / Texte : Etel Adnan 
  • Aires - Audrey Carmes / Texte : Alain Bonfand, l’œil en trop 

Chargée de recherche : Maurine Roy

En partenariat avec BeauxArts Magazine.

Références

L'équipe

Jean de Loisy
Jean de Loisy
Jean de Loisy
Production
Seham Boutata
Collaboration
Anna Holveck
Réalisation