Vilhelm Hammershoi (1864-1916), Intérieur avec une femme debout, n.d, huile sur toile, 67,5 x 54,3 cm Ambassador John L. Loeb Jr. Danish Art Collection  - © TX0006154704, registered March 22, 2005
Vilhelm Hammershoi (1864-1916), Intérieur avec une femme debout, n.d, huile sur toile, 67,5 x 54,3 cm Ambassador John L. Loeb Jr. Danish Art Collection - © TX0006154704, registered March 22, 2005
Vilhelm Hammershoi (1864-1916), Intérieur avec une femme debout, n.d, huile sur toile, 67,5 x 54,3 cm Ambassador John L. Loeb Jr. Danish Art Collection - © TX0006154704, registered March 22, 2005
Publicité
Résumé

Peindre l'essence

avec :

Pierre Curie (Conservateur et historien de l'art français), Jean-Loup Champion.

En savoir plus

Imaginez des intérieurs blêmes où des portes successives laissent parfois apparaître une silhouette de femme, vêtue de noir, qui glisse sur des parquets lisses pesant à peine sur le sol. Cette présence ou ces présences discrètes et rêveuses ou laborieuses sont repoussées dans les angles des pièces par des tables immenses et vides. Des fenêtres souvent invisibles, laissent deviner par les projections de lumière que leur embrasure reportent sur le sol, qu'un cosmos, un autre monde existe, hors de ces intérieurs confinés et dans ces raies de soleil s'animent, mais à peine, un peu de poussière. 

Hammershoi, Wilheme Hammershoi peint au Danemark à la fin du XIXe siècle son refus du monde extérieur. Son attention portée sur la géométrie obsessionnelle des lignes d'une maison et semble satisfaite par la description des rapports angulaires que forment une encoignure et un volet, une porte et une commode, un tableau et un sofa. Parfois aussi un paysage. Mais là les bords de la vision s'estompent laissant toute la place au vide du ciel et de l'horizon, comme s'il ne fallait, que passer sur la terre en l'effleurant. De ses oeuvres presque monochromes, de cette atonie, s'exhalent un charme mélancolique, un univers songeur, symboliste, et distancié qui font de celui qui est sans doute le plus grand artiste danois de sa génération, un sujet fascinant.

Publicité
Vilhelm Hammershøi, Rayon de soleil dans le salon, III, 1903, huile sur toile, 54 x 66 cm Stockholm, Nationalmuseum, Suède.
Vilhelm Hammershøi, Rayon de soleil dans le salon, III, 1903, huile sur toile, 54 x 66 cm Stockholm, Nationalmuseum, Suède.
- Erik Cornelius/Nationalmuseum

Hammershoi, le maître de la peinture danoise. Exposition du 14 mars au 22 juillet au Musée Jacquemart-André. Nos invités : les commissaires d’exposition Jean-Loup Champion, historien de l’art et Pierre Curie, conservateur du musée Jacquemart-André.

"Hammershoi est un artiste introverti, presque monomaniaque" Pierre Curie

"Un artiste très imperméable aux influences... extrêmement cohérent dans son parcours artistique" Pierre Curie

Vilhelm Hammershøi, Cinq portraits, 1901-1902, huile sur toile, 190 x 300 cm Stockholm, Thielska Galleriet.
Vilhelm Hammershøi, Cinq portraits, 1901-1902, huile sur toile, 190 x 300 cm Stockholm, Thielska Galleriet.
- Photo credit: Tord Lund

" Hammershoi travaille beaucoup avec la géométrie. Et en plus il projette son univers intérieur, c'est à dire qu'il enlève les choses qu'il voit..." Jean-Loup Champion

"Il n'y a pas un personnage d'Hammershoi qui regarde le spectateur" Jean-Loup Champion

Vilhelm Hammershøi, Trois jeunes femmes, 1895, huile sur toile, 128 x 167 cm Ribe Kunstmuseum Danemark.
Vilhelm Hammershøi, Trois jeunes femmes, 1895, huile sur toile, 128 x 167 cm Ribe Kunstmuseum Danemark.
- © Ribe Kunstmuseum

"Il ne veut aucune psychologie et aucune relation entre les êtres" Jean-Loup Champion

"Il recherche rien, le vide, l'essence. C'est un artiste qui procède par soustraction. On est presque à l'abstraction..." Pierre Curie

Vilhelm Hammershøi, Portrait d'Ida Ilsted, future femme de l'artiste, 1890, huile sur toile, 106,5 x 86 cm Copenhague, Statens Museum for Kunst
Vilhelm Hammershøi, Portrait d'Ida Ilsted, future femme de l'artiste, 1890, huile sur toile, 106,5 x 86 cm Copenhague, Statens Museum for Kunst
- © SMK Photo/Jakob Skou-Hansen

"Il ne disait rien, il n'écrivait rien, on ne sait rien de lui. Il était réputé pour sa taciturne" Jean-Loup Champion

"Il n'aimait portraiturer que sa famille" Jean-Loup Champion

Vilhelm Hammershøi, Nu féminin, 1910, huile sur toile, 172,5 x 96,5 cm Copenhague, Davids Samling
Vilhelm Hammershøi, Nu féminin, 1910, huile sur toile, 172,5 x 96,5 cm Copenhague, Davids Samling
- © Pernille Klemp

"Ses nus sont aussi cliniques que ses paysages et ses intérieurs" Jean-Loup Champion

Vilhelm Hammershøi, Intérieur avec une chaise Windsor, 1913, huile sur toile, 73,5 x 54 cm Ambassador John L. Loeb Jr. Danish Art Collection
Vilhelm Hammershøi, Intérieur avec une chaise Windsor, 1913, huile sur toile, 73,5 x 54 cm Ambassador John L. Loeb Jr. Danish Art Collection
- © TX0006154704, registered March 22, 2005

"Il n'y a pas d'action, pas de narration et donc pas de sujet" Jean-Loup Champion

"Il existe une intemporalité incroyable dans sa peinture" Pierre Curie

Lectures des textes par Catherine Baugué

Musiques diffusées :

Eva-Maria Houben ‎– Works For Piano

Eva-Maria Houben ‎– Von Da Nach Da

Clara de Asís ‎– Do Nothing

Références

L'équipe

Jean de Loisy
Jean de Loisy
Jean de Loisy
Production
Seham Boutata
Collaboration
Franck Lilin
Réalisation