Mary Reynolds, artiste surréaliste et amante de Marcel Duchamp, Christine Oddo
Mary Reynolds, artiste surréaliste et amante de Marcel Duchamp, Christine Oddo - ed. Tallandier
Mary Reynolds, artiste surréaliste et amante de Marcel Duchamp, Christine Oddo - ed. Tallandier
Mary Reynolds, artiste surréaliste et amante de Marcel Duchamp, Christine Oddo - ed. Tallandier
Publicité

Relieuse de grand talent et lumière singulière, Marie Reynolds a été la mascotte des artistes et intellectuels de Montparnasse.

Avec
  • Christine Oddo éditrice et historienne.

Si vous êtes bibliophile, amateur d'art ou passionné par la littérature, vous aurez peut-être été étonné, voir admiratif, lorsque vous avez découvert les reliures poétiques d'Ubu Roy d'Alfred de Jarry, de Hebdomeros de Giorgio de Chirico ou l'Anthologie de l'humour noir d'André Breton ou le Don Juan d'Henri-Pierre Roché, toutes conçues par Mary Reynolds. 

Mary Reynolds, en effet, qui découvre la reliure auprès du grand relieur et décorateur d'avant-guerre et d'avant-garde, ami de Jacques Doucet, Pierre Legrain. Vous avez d'ailleurs appris, peut-être, que Marcel Duchamp était, plus que d'autres, fervent aussi du talent de Mary Reynolds. Et si en plus, vous êtes curieux de la vie des arts des années folles, intéressé par le mouvement Dada, son épanouissement aux Etats-Unis à l'époque de l'Armory Show, intéressé par les débats de l'art moderne avant-guerre, si vous vous réjouiriez de vous mêler au moins par l'imagination aux artistes de l'époque, Picabia, Brancusi, Man Ray, Calder et évidemment Duchamp et tant d'autres, vous aimerez le faire en accompagnant Mary Reynolds entre New York et Paris. 

Publicité

La belle et riche veuve qui débarque en France en 1923, selon les mots de Man Ray, était une sorte de fée marraine. Elle recevait tous ceux qui venaient à elle, les intellectuels français, comme ceux de la colonie américaine...

Lectures des textes : Noémie Gantier

Musiques et archives diffusées :

  • Trois morceaux en forme de poire : Prolongation du même - pour piano à 4 mains, Erik Satie
  • Jules et Jim : Le tourbillon par Jeanne Moreau
  • My blue heaven par Jean Wiener 
  • I want to be happy par Jean Wiener
  • Miroirs : Noctuelles, Maurice Ravel
  • Runnin' wild par Jean Wiener
  • Burlesque par André Souris
  • D'un matin de printemps par Lili Boulanger
  • Improvisation n°5 en la min FP 63 n°5 - version pour piano Fender Rhodes, Francis Poulenc
  • Trois morceaux en forme de poire : Manière de commencement - pour piano à 4 mains, Erik Satie

Chargée de recherche : Maurine Roy

En partenariat avec BeauxArts Magazine.

L'équipe