Copies des sept statues de rois (Taharqa, Tanouétamani, Senkamanisken, Anlamaniet Aspelta)
Copies des sept statues de rois (Taharqa, Tanouétamani, Senkamanisken, Anlamaniet Aspelta)
Copies des sept statues de rois (Taharqa, Tanouétamani, Senkamanisken, Anlamaniet Aspelta) - © TrigonArt Ingenieurbüro. Thomas Bauer
Copies des sept statues de rois (Taharqa, Tanouétamani, Senkamanisken, Anlamaniet Aspelta) - © TrigonArt Ingenieurbüro. Thomas Bauer
Copies des sept statues de rois (Taharqa, Tanouétamani, Senkamanisken, Anlamaniet Aspelta) - © TrigonArt Ingenieurbüro. Thomas Bauer
Publicité
Résumé

Au VIIIe siècle avant J-C, en Nubie, un royaume s’organise autour de Napata. Vers 730 av. J-C, le souverain Piânkhi inaugure la dynastie des pharaons koushites. Ses successeurs régneront durant plus de 50 ans sur un royaume s’étendant du Delta du Nil jusqu’au confluent du Nil Blanc et du Nil Bleu.

avec :

Vincent Rondot (directeur de recherche au CNRS et directeur du département des Antiquités égyptiennes du Musée du Louvre.).

En savoir plus

Au fond il s’agit du récit d’aventures extraordinaires qui s’entremêlent pendant trois mille ans sur les territoires longtemps méconnus, au sud de l’Egypte, au Soudan, en Ethiopie, bref au sud de la deuxième cataracte du Nil, vers les sources du Nil Bleu, vers ce que l’on appelait le pays des visages brûlés.

Stèle d’Ousersatet, chef des pays étrangers du Sud. Paris musée du Louvre. Département des Antiquités égyptiennes
Stèle d’Ousersatet, chef des pays étrangers du Sud. Paris musée du Louvre. Département des Antiquités égyptiennes
- © Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais. Hervé Lewandowski

C’est l’aventure récente des explorateurs anglais, allemands, français qui pendant cinquante ans s’efforcèrent d’explorer le pays des sources du Nil, de découvrir les civilisations qui y avaient prospéré. Cette histoire géographique, illustrée par Louis Maurice Adolphe Linant de Bellefonds et d’autres, se déroule alors que Champollion qui y participe un moment parvient, il y a 200 ans exactement, à déchiffrer l’écriture hiéroglyphique.

Publicité

C’est aussi l’aventure de l’Egyptologue Auguste Mariette qui récupère dans des conditions rocambolesques des stèles cruciales pour la compréhension de ce moment boulversé, de l’histoire de l’Egypte pharaonique.

Cette aventure, celle des explorateurs, comme celle des dynasties rivales, a comme centre,  une montagne sacrée, le Djebel Barkal, la montagne pure qui est le lieu saint, berceau et demeure d’Amon, sacrée pour les Egyptiens comme pour les Africains autochtones.

Cette aventure est aussi l’histoire de la révolte et de la reconquête de royaumes asservis, colonisés par les souverains de la 18e dynastie, vers le XIIIe siècle avant notre ère. Lassés de devoir donner au chef du pays de l’or, au maitre des deux terres et chef du bétail d’Amon ainsi que l’on appelait le vice roi représentant le pharaon, des lourds tributs : bétails, pierres, or, femmes, animaux sauvages, arcs, flèches…

Sphinx de Chépénoupet
Sphinx de Chépénoupet
- Berlin ÄM 7972 © BPK Berlin, dist. RMN-Grand Palais. Jürgen Liepe

Cette aventure est celle d’un héros, le roi puis pharaon Piânkhy qui va installer sur le trône d’Egypte sa dynastie. Puis l’aventure tragique des luttes de l’Egypte Koushite face à Assourbanipal et la mort au combat du pharaon noir Taharqa, puis après bien des drames et des combats la reprise par l’Egypte du contrôle de son territoire et au cœur de cela, les histoires lyriques, d’amour  et de trahison de l’opéra tragique d’Aïda…

Le roi Taharqa et le faucon Hémen.
Le roi Taharqa et le faucon Hémen.
- Département des Antiquités égyptiennes © Musée du Louvre dist. RMN-Grand Palais. Christian Décamps

Voilà le voyage étonnant qui est le substrat de l’épopée africaine des rois de Napata, prétexte à l’exposition du Louvre Pharaon des deux terres.

Lecture des textes : Andréa Brusque

Musiques et textes diffusés :

  • Rafael Perez Arroyo - Ensemble Hathor - Le Palais est beau  (instrumental)
  • Annette Vande Gorne - Tao : Métal (4ème élément) + Extrait The Egyptian Sûdân, 1907(dossiers d'archéologie 149-150) 
  • Bruitages + Extrait de la stèle de grès de Piankhi (SNM 1851) 
  • Stephane Ginsburgh - Beth /Veth - pour piano percussions métalliques et sons enregistrés sur support + Extrait de la Stèle Triomphale de Piankhi, (dossiers d'archéologie147-159).  Ce passage illustre la justification du pouvoir qu’établissent les souverains éthiopiens sur l’Egypte
  • Éliane Radigue - Carol Robinson - Occam III - pour birbynė
  • Edmund Finnis. Daniel Pioro - Elsewhere pour violon solo
  • Brian Chase - Witch drone
  • Brian Chase - Invocation drone

Chargée de recherche : Maurine Roy

En partenariat avec Beaux Arts Magazine.