La Madone du Corona (Clara Benador), 2020 Ink-jet photograph printed on canvas and painted 151,5 x 116cm (framed) Unique
La Madone du Corona (Clara Benador), 2020 Ink-jet photograph printed on canvas and painted 151,5 x 116cm (framed) Unique
La Madone du Corona (Clara Benador), 2020 Ink-jet photograph printed on canvas and painted 151,5 x 116cm (framed) Unique - Photo/Copyright: Pierre et Gilles Courtesy of the artists and Galerie Templon
La Madone du Corona (Clara Benador), 2020 Ink-jet photograph printed on canvas and painted 151,5 x 116cm (framed) Unique - Photo/Copyright: Pierre et Gilles Courtesy of the artists and Galerie Templon
La Madone du Corona (Clara Benador), 2020 Ink-jet photograph printed on canvas and painted 151,5 x 116cm (framed) Unique - Photo/Copyright: Pierre et Gilles Courtesy of the artists and Galerie Templon
Publicité
Résumé

Pour la première fois, le duo d'artistes français Pierre et Gilles expose en Suède. L'océan comme motif est au centre de cette exposition.

avec :

Pierre & Gilles (Pierre Commoy et Gilles Blanchard, duo d'artistes plasticiens).

En savoir plus

Vous faîtes erreur, la photographie n'est pas une preuve, elle peut même s'inventer au plus près du rêve. Elle pourrait emporter dans ses formes des bribes de notre monde, des fragments d'histoire de l'art, des bouts d'inquiétude, des sentiments, des larmes, des désirs inaccomplis et être pourtant un espace de ravissement qui métamorphose nos douleurs ou nos convoitises en une vision irréelle. 

Black Sebastian Symphony (Silvério Lopes), 2019. Ink - jet photograph printed on canvas and painted. 148 x 115 cm (framed). Unique
Black Sebastian Symphony (Silvério Lopes), 2019. Ink - jet photograph printed on canvas and painted. 148 x 115 cm (framed). Unique
- Photo/Copyright: Pierre et Gilles. Courtesy of the artists and Galerie Templon

Certes lorsque Pierre et Gilles se rencontrèrent à la fin des années 70, la photographie tentait d'échapper à elle-même et vivait un nouveau chapitre de son histoire. Les artistes d'alors, Boltanski ou Gilbert et Georges la tirait vers des mondes reconstruits, des possibilités hors du réel. Une photographie plastique qu'observait d'ailleurs avec intérêt le milieu de l'art. 

Publicité
Les gopniks français (selfportrait), 2021. Ink-jet photograph printed on canvas and painted, 161,5 x 112,5 cm (framed). Unique
Les gopniks français (selfportrait), 2021. Ink-jet photograph printed on canvas and painted, 161,5 x 112,5 cm (framed). Unique
- Photo/Copyright : Pierre et Gilles Courtesy of the artists and Galerie Templon

Mais les quatre yeux de Pierre et Gilles regardaient des spectacles plus hybrides. William Blake, le poète et le visionnaire ou les préraphaélites, Gustave Doré ou Gustave Moreau, ces géants de l'imaginaire, rencontraient dans leur admiration, les films Scorpio Rising de Kenneth Anger ou Pink Narcissus de James Bidgood. Une esthétique gay et savoureuse naissait alors inventant des couleurs sucrées et des corps masculins cambrés par le désir que la société puritaine refusait encore. Accompagnés par la musique, les vertiges sensuels des palaces, les idoles pailletés et leur talent, Pierre et Gilles réussirent à affirmer leur esthétique, à la faire évoluer, à la complexifier en opérant des savantes transmutations. L'art contemporain et la mode, le grand public et les spécialistes, le plus souvent déteste ce que les autres adorent, adoptèrent les uns comme les autres les visions de Pierre et Gilles révélant par cette rencontre inattendue que leur travail à la fois populaire et complexe, sentimental et savant, réussissait pour des raisons mystérieuses à réconcilier les clans.

Pour « Troubled Waters », les artistes se sont emparés du décor du vieux port autour du Spritmuseum. L'image romantique de la mer, du port et de la vie nautique s'oppose à la surexploitation de notre époque qui menace d'exterminer toute vie marine.

Lecture des textes : Johanna Nizard

Musiques  diffusées :

  • Dorian par Tuxedomoon
     
  • Back to nature par Tuxedomoon  
  • Bombay tension par Tuxedomoon
  • Nature par Tuxedomoon
  • Poème pour synthétiseur par Christian Lauba Mist 
  • At harmony ranch - pour synthétiseur  par Alvin Curran
  • Reflection par Tuxedomoon
  • Ahwak (je t’aime) par Abdel Halim Hafez
  • Sadko : Abîmes profonds mer Océane (Tableau VI) Choeur Volkova et Océan par Sergei Aleksashkin
     
  • Sac En Plastique  par Katerine 

Chargée de recherche : Maurine Roy

En partenariat avec Beaux Arts Magazine.  

Références

L'équipe

Jean de Loisy
Jean de Loisy
Jean de Loisy
Production
Seham Boutata
Collaboration
Anna Holveck
Réalisation