Publicité
Résumé

Pour la dernière émission de la saison, Jean de Loisy reçoit Jean-Christophe Bailly qui vient de publier au Seuil, "Une éclosion continue : temps et photographie".

avec :

Jean-Christophe Bailly (Essayiste, écrivain).

En savoir plus

Le dernier livre de Jean-Christophe Bailly s’intitule Une éclosion continue : temps et photographie et pourrait-être considéré - ainsi que quelques autres de ses ouvrages précédents - comme sa contribution à l’intention Baudelairienne, celle qu’il clame dans le célèbre texte Mon cœur mis a nu : "glorifier le culte des images, ma grande, mon unique, ma primitive passion".

Son livre publié au Seuil succède à L'Imagement (Seuil, 2020) du monde, introduit et recueille les rêveries et les analyses auxquelles la contemplation de certaines photographies le conduisirent. Avec des photographies historiques d'Eugène Atget, Charles Nègre, Robert Frank, Walker Evans ou celles de quelques uns de ses contemporains comme Valérie Jouve, Éric Poitevin, Bernard Plossu et d’autres. Cette expérience de l’image faite par le regardeur l'amène à isoler du flux permanent des milliards de photos qui inondent notre société, quelques unes qui s’en extraient, s’en évadent et s’interposent entre le réel et nous, comme "si une feuille s’intercalait dans le devenir, une feuille intercalée dans l’advenir changeant de la lumière".

Publicité

La plupart des photographies qui retiennent son attention, sont celles qui recueillent, un instant des choses, et dont la qualité est peu liée à la prééminence du sujet, à l’intention pourrait-on dire. Son attention est retenue par les marges de la visée dont il lui plait d’élargir la focale. Comme si le monde produisait de lui-même des évènements qui étaient, comme par inadvertance, retenus par le papier sensible et que cela manifestait une qualité de la nature, de la vie infiniment productrice de situations, sans que le poète ou le photographe ait autre chose à accomplir que d’en célébrer l’éclosion. Cette déposition du réel par la grâce de l’écriture lumineuse, presque en dehors de la fabrication de l’image par l’artiste, en fait l’aboutissement du projet mallarméen de la disparition élocutoire du poète.

Musiques diffusées et textes :

  • Baudelaire Salon de 1859
  • Jean Christophe Bailly Une éclosion continue : temps et photographie
  • Pline
  • Plossu

Chargée de recherche : Maurine Roy

En partenariat avec Beaux Arts Magazine

Références

L'équipe

Jean de Loisy
Jean de Loisy
Jean de Loisy
Production
Anna Holveck
Réalisation
Seham Boutata
Collaboration