Vega 222, 1969-1970 Acrylique sur toile, 200 x 200 cm Collection Erling Neby, Oslo Photo Øystein Thorvaldsen   - Adagp, Paris, 2018
Vega 222, 1969-1970 Acrylique sur toile, 200 x 200 cm Collection Erling Neby, Oslo Photo Øystein Thorvaldsen - Adagp, Paris, 2018
Vega 222, 1969-1970 Acrylique sur toile, 200 x 200 cm Collection Erling Neby, Oslo Photo Øystein Thorvaldsen - Adagp, Paris, 2018
Publicité
Résumé

La beauté futuriste comme idéal

avec :

Arnauld Pierre, Michel Gauthier (Critique d'art).

En savoir plus

Vous avez l'impression de l'avoir toujours connu. Son nom est associé à mille objets ou situations dans lesquels vous avez regardé des formes, des couleurs qui émanent de son oeuvre et que vous reconnaissiez immédiatement. C'est Vasarely, un artiste peut-être maudit d'avoir été tant vu sans nécessairement avoir été compris. Un envahisseur certainement, de notre paysage consumériste et urbain mais aussi un inventeur, un découvreur, un artiste radical au fond. Il y a quelques années vous lui auriez comme moi, à l'époque du Président Pompidou, reproché d'avoir sucé le sang de la vérité de l'art comme Dracula de Transylvanie, tant son lien avec la reproduction, le déploiement industriel vous semblait excessif et peu romantique. Aujourd'hui peut-être comme moi encore vous réviserez votre point de vue en découvrant les sources de son travail, l'idéal qu'il poursuivait et le rêve qu'il voulait construire. 

Portrait de Victor Vasarely en 1960
Portrait de Victor Vasarely en 1960
- Willy Maywald © Association Willy Maywald / Adagp, Paris 2019

Exposition Vasarely du 6 février au 6 mai 2019, au Centre Pompidou.

Publicité

"Quand on occupe à ce point le terrain médiatique on s'attend à ce que le balancier du goût se retourne contre soi" Arnauld Pierre

Arny, 1967-1968 Papiers sérigraphiés, découpés et collés sur contreplaqué, 252 x 252 cm Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, Paris
Arny, 1967-1968 Papiers sérigraphiés, découpés et collés sur contreplaqué, 252 x 252 cm Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, Paris
- Centre Pompidou / Philippe Migeat © Adagp, Paris, 2018

"Vasarely a tracé son chemin hors des musées, et les musées ne lui ont pas pardonnés" Arnauld Pierre

Zèbres-A, 1938 Encre de Chine et huile sur papier, 48,7 x 59,8 cm Collection particulière, en dépôt à la Fondation Vasarely, Aix-en-Provence
Zèbres-A, 1938 Encre de Chine et huile sur papier, 48,7 x 59,8 cm Collection particulière, en dépôt à la Fondation Vasarely, Aix-en-Provence
- Fabrice Lepeltier © Adagp, Paris, 2018

"Inventer une beauté du futur est ce qui l'a inspiré dès le début" Michel Gauthier

Une des deux fresques murales dans le grand hall de départ de la gare Montparnasse
Une des deux fresques murales dans le grand hall de départ de la gare Montparnasse
- Paris SNCF-Médiathèque - droits réservés © Adagp, Paris, 2018

"L'un des grands axes du modernisme du Bauhaus est de remettre en cause la frontière entre l'art et la vie, le grand art et les arts appliqués." Michel Gauthier

"La forme efficace issue des panneaux publicitaires est transformée en art" Michel Gauthier

Victor Vasarely et Yvaral Logo Renault, 1972 Enseigne en Plexiglas thermoformé et rétroéclairé 240 x 172 x 24 cm (sans le jambage) Collection particulière
Victor Vasarely et Yvaral Logo Renault, 1972 Enseigne en Plexiglas thermoformé et rétroéclairé 240 x 172 x 24 cm (sans le jambage) Collection particulière
- Fabrice Lepeltier © Adagp, Paris, 2018

"L'art tel qu'on le comprend dans son entourage immédiat, c'est à dire l'art pour l'art, ne l'intéressait pas." Michel Gauthier

"L'art est avant tout une idée, qui peut parfois se cristalliser sous la forme d'un tableau mais pas seulement. Il n y a pas de prix attaché à l'objet d'art. La création est une idée." Arnauld Pierre

"Vasarely ne propose pas une peinture politique, mais une nouvelle politique de la peinture" Michel Gauthier

Archives et Musiques diffusées :

1/ Archine INA / ORTF / 27 décembre 1968 + Michel Polnareff - "Love me please me" Polnareff interviewe Vasarely. L’artiste définit ce qu’il entend par "Op Art", et plus généralement sa conception personnelle de l’art.

2/ Archive INA / France Culture / 18 février 1967 + David Bowie - "Space Oddity"
Vasarely se définit comme un « chercheur scientifique utile à la société de consommation ».

3/ Archive INA / RTF / 4 mars 1963
Vasarely explique que « le tableau n’est plus une référence dans son propre travail ».

4/ Archive INA / RTF / 4 mars 1963
Vasarely insiste sur la nécessité de penser l’art comme « multipliable et diffusable en grand nombre ».

5/ Archive INA / France Inter / Radioscopie / 11 mars 1977 + Francoise Hardy - "Qui peut dire" (1967)
« L’artiste est un mot démodé ».

Références

L'équipe

Jean de Loisy
Jean de Loisy
Jean de Loisy
Production
Seham Boutata
Collaboration
Franck Lilin
Réalisation