Publicité
En savoir plus

Rediffusion de l'Atelier de Création Radiophonique du 9 janvier 2011

Un essai radiophonique de Juliette Boutillier

Publicité

Réalisation Anna Szmuc

acr Boutillier
acr Boutillier
© Radio France

« Du plus loin qu’il m’en souvienne, la mélancolie de la perte a toujours traversé mon travail. Qu’il s’agisse d’une perte matérielle, spirituelle, sensorielle….

Ce qui se perd est l’inventaire chaotique de ce que je pensais avoir irrémédiablement perdu. En contemplant ce qui reste ou ce qui manque, j’ai essayé d’ordonner l’indéchiffrable : ce qui était, ce qui sera, ce qui n’est plus…

Égarée au milieu de ma cuisine, j’ai vagabondé en un voyage désordonné, perdu les clefs du souvenir, ouvert les portes du service des objets trouvés, farfouillé dans le tiroir des illusions et des amours perdues et n’ai pas retrouvé le couteau Coursolle du grand-père. Dans ce bric à brac la perte s’égrène sous toutes ses formes, le tragique côtoie le comique de manière jubilatoire. »

J. B.

Diplômée de l’INSAS (Institut National des Arts et du Spectacle) à Bruxelles, Juliette Boutillier est l’auteur de créations sonores(Il y avait un petit muret , 2008 La petite musique de la Baraque, 2010, etc.) et de textes de théâtre.

Références

L'équipe

Inès de Bruyn
Collaboration
Yaël Mandelbaum
Collaboration