Je suis colère

France Culture
France Culture
Publicité

de Catherine Guilyardi et Nathalie Salles

**Prise de son : Manon Houssin **

Publicité

Mixage : Eric Boisset

La Blanchisseuse
La Blanchisseuse
- Toulouse-Lautrec

Je suis Colère. Cela s’entend quand je parle. Ma voix me trahit. Je n’y peux rien. J’aime ces voix douces et suaves à la radio. Je ne sais pas jouer de cette voix. Je ne peux pas. Le grondement intérieur qui m’habite fait vibrer mes cordes vocales vers les graves. Ce ne sont pas ces graves enveloppants et rassurants. Ce sont des graves tendus, sur leurs gardes, prêts à monter le volume en cas d’attaque. Ma voix est appuyée, insistante, forte... Une voix qui exige qu’on l’entende, convaincue qu’on ne l’écoutera pas." Comment définir la colère ? Quelles sont les différentes sortes de colère ? Comment la joue-t-on, l'écrit-on ? Quel son fait-elle ? De quelle couleur se pare-t-elle ? Faut-il être en colère ou apprendre à ne pas l'être ? Catherine Guilyardi signe un essai radiophonique personnel sur cette émotion qui a plutôt mauvaise presse.

Avec les écrivains** Lionel Duroy** et Sylvie Germain , les acteurs et metteurs en scène Daniel Mesguish et Gabriel Dufay , les étudiants des ateliers artistiques de Science Po-Paris, le critique **Patrick Amine ** et les enfants de CE1 de Saint-leu-la-Forêt.

Lectures par les auteurs : Jours de Colères de Sylvie Germain, Priez pour nous de Lionel Duroy, Petit éloge de la colère de Patrick Amine.

Gabriel Dufay lit Mars de Fritz Zorn et *L’Art d’apaiser la colère de * Sénèque. Les étudiants répètent Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute.

Extraits de films : Marius de Marcel Pagnol, Mon oncle d’Amérique d’Alain Resnais (avec le professeur Laborit), Kirikou et la Sorcière de Michel Oncelot.

Musiques signées La Canaille, La belle bleue, Françoise Breult, S. Petit Nico, Xavier Garcia, Being Beautious, Radiorama, Giger Peter et Paramore.

L'équipe