France Culture
France Culture
Publicité

**Réalisée par Kaye Mortley et Alain Mahé **

Structure Villes
Structure Villes
© Radio France - Alain Mahé

La marée fait flotter les villes est à l’origine une composition musicale et sonore dont la base est la transcription de quelques dessins et tableaux de Paul Klee en lien avec les ECRITS SUR L’ART.

Publicité

La transcription s’est réalisée grâce à des procédés d’analyse, d’écriture, de synthèse et de méta synthèse musicale picturale et graphique.

Les pièces, composées par Alain Mahé, sont jouées par un quatuor instrumental composés de deux clarinettes, piano et violon et un quatuor électronique.

La version radiophonique intègre paysages sonores liée à Paul Klee, textes inspirateurs de la pièce, commentaires d’enfants sur les tableaux et dessins choisis et entretiens.

Ecluse
Ecluse
© Radio France - Alain Mahé

**la marée fait flotter les villes **

Transcription sonore et musicale de dessins et tableaux de Paul Klee

Pièces pour clarinettes, piano, violon et electronics

Crée le 19 avril 2001 au dortoir des moines de l’abbaye de l’Epau au Mans, concerts les 23 et 24 novembre 2001 à la fonderie au Mans dans le cadre de « Feux Lieux -Rencontres artistiques au Mans » et le 6 mai 2002 à Saint Jacques de La Lande

Co-organisation : Campement Dromesko & Théâtre Aire Libre

Alain Mahé : réalisation ◊ composition ◊ electronics

Carol Robinson : clarinettes ◊ electronics

** Véronique Roignant : clarinettes **

**Emmanuelle Tat : piano **

**Carlos Zingaro : violon ◊ electronics **

Kamal Hamadache : electronics ◊ computer

Thierry Guiot : acoustique

Mathieu Oriol : spatialisation

Clément Chicoisne : lumières

Michel Caron : verre ◊ image

Côte
Côte
© Radio France - Alain Mahé

et pour la piece radiophonique

Les voix de : Mélanie alexandre, juliette bineau, Frode Bjornstad, Jean Louis Coulloc’h, Richard Goll, Felix Klee, Peter Klein**, ** Bénédicte Lelamer, Giuseppe Maio**, ** Giorgio Nelli**, ** Alice, Alexis, Chloé, Clémence, Mateo, Mathilde, Thomas

textes de : Coleridge, Gilles Deleuze, Henri Michaux, Dante, Paul Klee, Ossip Mandelstam, Marco Polo

*Fragments musicaux de : Description d’un tableau (il vecchio castello) * de Moussorgski, ** *Sonate en la mineur * de Mozart

*N’est-ce pas étrange ? L’homme sur le point de parler s’arme d’un arc fortement bandé, fait provision de flèches empennées, prépare des miroirs et des lentilles convexes, enfin cligne des yeux vers les étoiles comme un tailleur qui passe un fil dans le chas d’une aiguille… *

Ossip Mandelstam (entretien sur Dante)

Avant le premier élément se situe comme introduction le processus de captage et à la fin, comme coda la partie du lac ou de la mer, de l’océan dans lequel le mouvement trouve son aboutissement

L'équipe

Inès de Bruyn
Collaboration
Yaël Mandelbaum
Collaboration