France Culture
France Culture
Publicité

**D'Abdelhadi El Rharbi et Isabelle Yhuel **

Mixage : Bernard Lagnel

Publicité

Ma rencontre avec Laurine Rousselet remonte à une dizaine d’années. Ma musique a spontanément rencontré ses poèmes. J’y retrouve certaines formes de mes racines rythmiques et mélodiques, un souffle et des pulsations proches de ma culture méditerranéenne. La liberté frondeuse de la musique orientale trouve un écho naturel dans la liberté sans filet de sa poésie. Hubert Haddad, romancier et poète d’origine tunisienne, et l'écrivain Marcel Moreau, viendront témoigner de cette forme chaotique d’une vie sur page.

Marcel Moreau dit : « De poème en poème, Laurine affine son art de grimper aux extrémités du non-dit. Elle a cette souplesse-là, si rare : cette pulsion-là si téméraire. On se demande ce qu'elle fait, dans les hauteurs du non-dit, à quel vertige elle s'initie, mais le certain, c'est quand elle redescend, elle est une Voix, déjà une grande voix. »

Musique composée par Abdelhadi El Rharbi **Interprétée par : Abdallah Tlemsani, Nathan Mozes et Abdelhadi El Rharbi **

Textes lus par : Anouk Grinberg, Laurine Rousselet et Abdelhadi El Rharbi

**Avec la participation de : Hubert Haddad, Marcel Moreau **

Abdelhadi El Rharbi
Abdelhadi El Rharbi

Abdelhadi El Rharbi

La musique d’Abdelhadi El Rharbi est ancrée dans les traditions du Maghreb et du jazz. Après les bandes originales des films Hexagone , Douce France , Né quelque part , Le choix de Myriam , Pauvre Richard * de Malik Chibane etEtrange Etranger* de Pierre Ozanam, il passe au monde de la danse avec *De L’Autre Côté De La Mer * du chorégraphe Claudio Basilio. Il a aussi composé des musiques de documentaires tels que Casablanca Souvenirs , de Bernard Monsigny, Territoires de l’Art de Chrystel Jubien et certaines oeuvres sous divers pseudonymes.

Multi-instrumentiste, il rend hommage à ses racines musicales avec l’album Ghorba , dont la musique navigue entre les accents du folklore amazigh, gnaoui et ceux du jazz. François Bensignor dit de lui : « Dans la lignée des novateurs de la musique marocaine, Abdelhadi El Rharbi donne à la force imagée de sa musique les couleurs des traditions berbères et gnaoui. Elles sont relues en phrases courtes, concises, en cris amers et larmes douces, dans le miroir d’un exil occidental partagés aux accents pop et jazz ».

Laurine Rousselet
Laurine Rousselet

Laurine Rousselet ,

née le 31 décembre 1974, vit et travaille à Brest.

Dans le tremblement d'écrire, Laurine Rousselet traque les emblèmes faussés de l'identité, sans nulle part trouver d'autres mots que ceux, fatals et joyeux, de la poésie ou de son envers térébrant l'oubli, "en cette heure profonde de l'âme et de la nuit" (Marina Tsvétaïeva). Dans cette quête d'un sens que ni le corps ni l'esprit ne savent l'un sans l'autre circonscrire, ne demeure qu'une énigme inquiète, loin de toute autorité, qu'il faut interroger inépuisablement sur un fil, sans perdre l'équilibre des mots. Voilà ce que la lecture du Journal de l'attente ou de *Hasardismes * nous inspire. Quel rapport de vérité signifie cette confrontation au langage? Que me veulent les mots, cette conspiration, ce défi du plus violent amour face à "la forme chaotique d'une vie" ?

Hubert Haddad

** Un matin chez Marcel Moreau // YouTube**