Publicité
En savoir plus

De Florence Colombani et Céline Ters

Mixage : Alain Joubert

Publicité
Le voyage de G.Mastorna
Le voyage de G.Mastorna

Prêtons-lui le beau visage las de Marcello Mastroianni à la fin des années 1960. Giuseppe Mastorna est un violoncelliste connu dans le monde entier. Il va de concert en concert, et le voici justement dans les airs, en chemin pour une représentation… lorsque lorsque son avion, pris dans une inexplicable tempête, est contraint à un atterrissage forcé. Et Giuseppe de débarquer dans une ville mystérieuse, qui évoque les inquiétantes cités désertes du peintre Giorgio De Chirico, tandis qu’à la télévision, on annonce en que le crash n’a laissé aucun survivant. Ainsi commence le voyage dans l’au-delà de Giuseppe Mastorna.

Ce voyage est l’un des films fantômes les plus célèbres de l’histoire du cinéma. Il y a de quoi rêver : un scénario de Federico Fellini co-écrit avec son collaborateur Brunello Rondi et le grand romancier Dino Buzzati, un rôle peut_etre pour Marcello Mastroianni et un autre pour la mythique chanteuse Mina, une fantasmagorie d’outre-tombe comme seul le Maestro pouvait la rêver. Ce film, Fellini le conçoit en 1968 et y pense jusqu’à sa mort, en 1993 sans jamais réussir à le tourner. « Si, par courtoisie, par fatigue, par amitié ou par vanité, je me mettais à parler de Mastorna, écrira-t-il,* je dirais qu’une fois de plus, il s’agit d’un voyage imaginé, rêvé, un voyage dans la mémoire, dans un labyrinthe qui a un nombre incalculable de sorties mais qui n’a qu’une seule entrée… Mais même ainsi je ne réussirais pas à suggérer le sens du film, car je l’ignore moi-même. C’est le soupçon d’un film, l’ombre d’un film, peut-être aussi un film que je ne sais pas faire * ».

Pour un projet inachevé, c’est peu de dire que *Le Voyage de G. Mastorna * connaît une vie féconde. Le grand dessinateur Milo Manara s’en empare et offre à Fellini, juste avant sa mort, la joie de voir son œuvre réalisée… même si l’inscription du mot « Fin », au terme de l’ouvrage, semblant donner corps à de funestes augures, le met dans une colère noire…

Ce documentaire propose de partir sur les traces de Mastorna et de donner une nouvelle vie – radiophonique, celle-là – à ce mort qui ne cesse de ressusciter.

Avec :

**Romain Brethes **

Jean Ghili

** Milo Manara **

**Jean-Paul Manganaro **

Sam Stourdzé

**Et les voix de : **

Maya Sansa

Eric Herson Macarel

Francesca Fossati

Francois Siener

Références

L'équipe

Inès de Bruyn
Collaboration
Alice Ramond
Collaboration