Publicité
En savoir plus

par Christian Rosset, réalisation Gilles Davidas

Emmanuel Guibert dans le jardin d'Alan
Emmanuel Guibert dans le jardin d'Alan
- G.Davidas

Alan Ingram Cope : né en Californie en 1925 décédé en France en 1999. À dix-huit ans, il a été appelé, “comme tous les jeunes Américains”, pour être envoyé assez rapidement en Europe sur le front de guerre. Il en est sorti indemne et est resté sur le vieux continent, s’installant dans une maison de Saint Martin de Ré à sa retraite. C’est là qu’en 1994, au hasard d’une villégiature, Emmanuel Guibert l’a rencontré. Il a eu pendant cinq ans de nombreux échanges avec lui et a enregistré ses souvenirs. Écoutant avec finesse cette voix, en interprétant les mots en dessinateur à la fois soucieux de justesse, de précision et en quête de liberté graphique, il a réalisé une bande dessinée en trois volumes (publiés entre 2000 et 2008 à L’Association) intitulée *La guerre d’Alan. * Aujourd’hui, il continue de mettre en images les récits d’Alan Cope. L’enfance d’Alan , un volume épais, paraîtra l’an prochain, toujours à L’Association, et sera suivi de L'adolescence d'Alan .

Publicité

Les 31 octobre et 1er novembre 2011, Emmanuel Guibert est retourné dans l’Île de Ré, à la recherche des traces plus ou moins fantômes d’Alan, rencontrant ses amis toujours présents. Nous l’avons suivi, micros ouverts, avec l’idée, une fois de retour, d’entremêler les présences, les souvenirs, prégnants, volatiles, insistants comme une corne de brume tenant son , les sons concrets, les musiques rêvées – donc le visuel et le sonore, le vocal et l’instrumental… À l’arrivée, les portraits croisés d’Alan Ingram Cope et de son dessinateur, s’éclairant l’un l’autre dans la nuit radiophonique où l’écoute est au plus vif…

Henry Burel dans sa véranda
Henry Burel dans sa véranda
- G.DAVIDAS

Avec** Emmanuel Guibert**

La voix d’Alan Cope

Henry et Suzanne Burel

**M et Mme Gillardeau **

Références

L'équipe

Inès de Bruyn
Collaboration
Yaël Mandelbaum
Collaboration