Quand nous étions Jorge

France Culture
France Culture
Publicité

Une autofiction radiophonique autour de la création "Si j'étais Jorge ?"

Si j'étais Jorge ? est une création participative qui a été menée de 2011 à 2013 dans les quartiers de la Belle de Mai et St Lazare des 2e et 3e arrondissements de Marseille et réalisée à Euphonia-Grenouille.

Publicité
Jorge, enquête infinie
Jorge, enquête infinie

Elle a réuni plus de trois cents personnes autour de Jonathan Pontier, Lucien Bertolina et Lionel Kasparian et d'un petit groupe de participants actifs, sous la forme d'ateliers, de rencontres, de restitutions, créant un fil sur lequel se sont accrochés nombres d'histoires réelles et inventées.

Ce processus collectif, que l'on pourrait qualifier d'"oeuvrier", a voyagé sur les thème multiples de l'identité, de la langue, de la couleur ou de la relation, via la figure de Jorge ("J-O-R-G-E"), monsieur sans âge résident du coin, pilier d'une mémoire du quartier qu'il ne possède plus ou qu'il voudrait reconstituer, comme un auteur pourrait le faire de son autobiographie.

Ce Jorge dont le prénom même peut sonner de façons différentes, a été le prétexte, le visage, l'âme que l'on s'approprie pour dire et diriger le destin d'un travail commun. Un travail ultra-collectif, en petit groupe, mis en miroir par les trois différentes personnalités des auteurs, entourés de l'équipe de production et des référents socio-culturels associés au projet.

Voilà les notes de l'appel à projet datant d'avril 2011 :

Le travail proposé par Jonathan Pontier, Lionel Kasparian et Lucien Bertolina autour du personnage à la fois réaliste et fictif de Jorge, figure permettant tous modes d’écritures sonores et textuels, se veut d’abord un jeu de piste et de portrait(s). La question posée ici est celle de l’identité et surtout des identités multiples, où comment la mémoire collective naît de fragments composites de mémoires séparées. Ou enfin, en quoi les habitants d’un quartier peuvent nourrir par leur diversité et sans le savoir, un destin commun. C’est une histoire dont il faudra écrire les énigmes et les clefs. Par le biais de plusieurs phases de travail, de l’atelier à l’émission de radio avec diverses structures des quartiers de Saint Lazare et de la Belle de Mai.

Une première phase de travail, d'octobre 2011 à juillet 2012, a produit 110 minutes d'une série radiophonique en 5 épisodes intitulée Jorge Enquête infinie . Puis une deuxième phase, de septembre 2012 à avril 2013, proposait une version transformée du travail, devenant une installation monumentale de haut-parleurs renommée Les Mondes de Roré .

Sur l'invitation de France-Culture, il a été donné l'occasion à l'équipe artistique et au noyau dur des participants de revenir sur les enjeux d'une telle aventure, reconstituant ainsi une curieuse mémoire de ce travail centré lui-même sur la mémoire et sur l'humain, en forme de remix conclusif. Ils se sont réunis en septembre dernier, pour donner à cet ultime épisode un gout d'autofiction, pour mélanger de leurs voix et une dernière fois, la réalité et l'imaginaire. Vous pourrez donc entendre une relecture des extraits réinsérés, comme recousus, des émissions précédentes, abandonnant la narration qui y avait cours pour y substituer une trame plus musicale et symbolique. En résulte une forme hybride, où l'univers de la fabrication radiophonique côtoie son propre récit, où le "making-of" fait partie intégrante de la pièce, où l'on évoque enfin, et pour la première fois, la fameuse mallette, qui comprenait tous les outils permettant aux "oeuvriers" participants de se projeter dans la matière a créer...

Toutes ces matières, prises de sons, voix, à l'exclusion de certaines musiques, ont été élaborées en groupe lors d'ateliers hebdomadaires proposés en 2011-12. Les choix relatifs à l'écriture textuelle et la composition se sont naturellement répartis à chaque participant, dans le rôle que chacun voulait prendre, de la technique à la rédaction des textes. La forme radiophonique diffusée sur Radio Grenouille et sa prolongation dans l'espace du concert, co-produit par le GMEM et Marseille-Provence 2013 ont été menées avec le soutien du Conseil général des Bouches-du-Rhône dans le cadre du dispositif expérimental Ateliers-Résidence-Territoire 13, de la Fondation de France, de la DRAC Provence-Alpes-Côte d'Azur, de la SACEM et de la Ville de Marseille. Le projet est une production ART-TEMPS REEL et Euphonia-Grenouille.

Elèves de la classe Orchestre au Collège Versaille à Marseille
Elèves de la classe Orchestre au Collège Versaille à Marseille
Un des ateliers réalisé avec les élèves de la classe Orchestre au Collège Versaille à Marseille
Un des ateliers réalisé avec les élèves de la classe Orchestre au Collège Versaille à Marseille

**QUAND NOUS ETIONS JORGE : **

**Une relecture de Jonathan Pontier, d'après Si J'étais Jorge ? de Jonathan Pontier, Lucien Bertolina et Lionel Kasparian Emissions "Jorge, Enquête infinie" **

Avec :

**Claude ANCEL **

**Lucien BERTOLINA **

**Nelly FLECHER **

**Shadi HAGHIGHATJOO **

**Lionel KASPARIAN **

**Robert MARIANI **

**Khadidja MAURIDI **

**Jonathan PONTIER **

**Elodie PRESLES **

Avec, en autres, les voix de :

**Nieto **

**Henry Sommier **

**Maria Fuentes **

**Mustapha Haftari **

**Kamel Boudjellal **

**Akel Akian **

**Mediem Anissa **

**Amar Sidolfi **

**Yan St Onge **

**Toinette **

**Faola **

**Khemaïs Toujani **

**Thérésa Ruch **

**Fatma Djaffar **

**Dominique Voilley **

**Solveig Dommartin **

**Thi Tham Luong **

**David Hernandez **

**Les Enfants du Collège Versailles (St Lazare) **

**Jean Paul Flicker **

Avec des emprunts à :

**Léo Ferré, Van Morrison **

Prises de sons septembre 2013 : **Ivan Türk **

"Jorge, enquête infinie" a été édité sur support CD, un double album qui est en vente la librairie La Salle des Machines – Friche le Belle de Mai – 43 rue Jobin à Marseille. On peut également l'acheter auprès d'Art-Temps Réel : contact@a-tr.org (prix : 10€ + frais de port).

L'équipe