France Culture
France Culture
Publicité
Zbigniew Herbert
Zbigniew Herbert

Zbigniew Herbert (1924-1998), l’un des poètes les plus importants en Pologne et traduit dans le monde entier, est resté jusqu’ aujourd’hui méconnu en France. Les éditions Le Bruit du Temps ont décidé de remédier à ce silence en publiant ses œuvres complètes, Cordes de Lumière , Monsieur Cogito , Le labyrinthe au bord de la mer , Nature morte avec Bride et Mors , et encore avec leur parution le 20 mars prochain Un Barbare dans le jardin et Épilogue de la tempête. Poète de la résistance contre le régime totalitaire qui a sévi de très longues années en Pologne, grand humaniste et penseur de la liberté, Zbigniew Herbert a vécu quinze ans en France, dans la plus grande discrétion. Sa poésie engagée qui prend sa source dans l’histoire mouvementée de la Pologne nous révèle une force libératrice au cœur de l’intimité des mots.

Sur les traces de Herbert, nous sommes allés en Pologne, à Varsovie, où le poète a vécu jusqu’en 1998, à la rencontre de ceux qui l’ont toujours lu passionnément et ceux qui l’ont intimement connu.

Publicité

On y a retrouvé Brigitte Gautier, traductrice des œuvres poétiques complètes publiées aux éditions Le Bruit du temps, lauréate 2014 du prix Nelly Sachs pour la traduction de Monsieur Cogito , Henrik Citko, conservateur du Fond Herbert à la Bibliothèque Nationale de Pologne, Catherine Herbert, veuve de Zbigniew Herbert, Thérèse Douchy traductrice de *Nature morte avec Bride et Mors, * Piotr Kloczowski, vice directeur du musée de la littérature, ou encore le comédien Polonais Andrzej Seweryn, comédien honoraire de la Comédie Française et actuellement directeur du théâtre Polski. Et pour suivre la résonance de ces poèmes en France, le poète Philippe Jaccottet nous parle de sa rencontre avec Herbert.

Zbigniew Herbert est né à Lwow en 1924 ( aujourd’hui Lviv en Ukraine), en Pologne Orientale. Après une enfance heureuse, il fait l’expérience douloureuse de la mort de son jeune frère, de l’invasion soviétique de 1939, puis allemande de 1941, avec leur cortège de déportations et d’exécutions (son oncle fait partie des officiers morts à Katyn). Après la guerre, sa famille s’installe à Gdansk, à l’est de la Pologne étant définitivement annexée par l’URSS. Après des études de droit, de commerce et de philosophie, et différents petits métiers, Herbert fait ses débuts littéraires en 1956 avec le recueil Corde de lumière . Il publiera par la suite neufs volumes de poésie, trois volumes d’essais et des pièces radiophoniques.

Sur les pas de Zbigniew Herbert
Sur les pas de Zbigniew Herbert
© Radio France - G.GILLON

Nous remercions radio Krakow pour la diffusion des poèmes lus par Zbigniew Herbert lu pour la radio polonaise en 1998, deux mois avant de disparaître.

L'équipe

Inès de Bruyn
Collaboration
Alice Ramond
Collaboration