François Mitterrand et Jean-Pierre Elkabbach, à l'Elysée
François Mitterrand et Jean-Pierre Elkabbach, à l'Elysée ©AFP - AFP
François Mitterrand et Jean-Pierre Elkabbach, à l'Elysée ©AFP - AFP
François Mitterrand et Jean-Pierre Elkabbach, à l'Elysée ©AFP - AFP
Publicité

Que nous disent les relations très spéciales qu'entretiennent les présidents avec les journalistes ? Comment évoluent ces rapports depuis les débuts de la Cinquième République ?

Avec
  • Antonela Capelle-Pogacean
  • Jean-Louis Chambon ancien conseiller de François Mitterrand, chargé de la communication à l'Elysée entre 1986 et 1992
  • Géraldine Muhlmann Journaliste et productrice de l'émission "Avec philosophie" sur France Culture
  • Michel Urvoy Editorialiste politique à Ouest-France

Etrange relation que celle du Président de la République et des journalistes politiques ! Ils se fréquentent en permanence et se séduisent, se détestent ou plus rarement, s’admirent.

Leur relation tient d’un double déséquilibre : celui qui fait du Président l’astre suprême de la Cinquième République, « monarque élu », comme le soulignait Laurent Joffrin à Nicolas Sarkozy dans une conférence de presse restée célèbre, et de ce fait difficile à critiquer frontalement.

Publicité

Celui aussi d’un président seul contre tous, qui doit répondre en permanence de ses décisions à une population qui n’est pas toujours, c’est le moins qu’on puisse dire, bien disposée à son égard.

Interroger le rapport entre le Président et les journalistes, c’est examiner un élément clé de la sociologie du pouvoir en France. C’est comprendre comment fonctionne ce microcosme parisien structuré par un mélange de méfiance et de connivence.

C’est aussi réfléchir à l’évolution du statut du président de la République dans notre système politique, qui de distant, est devenu aujourd’hui l’un des premiers commentateurs de la vie publique et l’objet de critiques de plus en plus acerbes des journalistes.

C’est enfin analyser le métier de journaliste politique et sa proximité avec le pouvoir exécutif, entre volonté d’obtenir des informations et méfiance vis-à-vis du risque d’instrumentalisation par un Président forcément séducteur.

Comment définir les relations entre président et journalistes ? Quels sont les moments imposés de leur interaction ? Comment évolue leur rapport et qu’est-ce qu’ils nous disent du pouvoir du Président de la République ?

On en parle aujourd’hui avec nos invités dans cette nouvelle édition de L’Atelier du Pouvoir consacré aux présidents et aux journalistes, entre confidences et révérences.

En milieu d'émission, la séquence internationale est consacrée cette semaine à la Hongrie.

L'équipe

Ariane Chemin
Production
Thomas Wieder
Production
Vincent Martigny
Production
Doria Zénine
Réalisation
Antoine Dhulster
Collaboration