Bruxelles (3/3) : Max Vandervorst, luthier sauvage

France Culture
France Culture
Publicité
Max Vandervorst
Max Vandervorst
© Radio France - V.Lamendour

Max Vandervorst compose de la musique et en joue sur des instruments qu'il invente, qu'il fabrique, qu'il améliore... Il recycle des objets du quotidiens, les accorde (!) et en fait son orchestre personnel. Il se définit comme un "luthier sauvage". Max Vandervorst défend la "pataphonie", qui est autant une discipline de l'imaginaire qu'un pays utopique. Ce soir dans l'Atelier du Son, il nous fait entendre sa guitare charbonnière (un manche de guitare sur un seau à charbon), son "papelophone" (un xylophone fait de rouleaux de papier), il joue du guidon de vélo, du pot de fleur et du "grand échantillonneur acoustique" (un piano relié à des bouteilles, des boîtes de conserve, des gourdes en métal). Nous sommes d'abord chez lui à Bruxelles, puis il nous transporte à Dinant, à quelques dizaines de kilomètres de là, où se trouve la Maison de la Pataphonie .

**Quelques photos et vidéos par Véronik Lamendour : **

Publicité

[

Chez Max Vandervorst, instrument pataphon
Chez Max Vandervorst, instrument pataphon
© Radio France - V.Lamendour

](http://www.youtube.com/watch?v=xQRMNnFyBsA&feature=context&context=C37d494eADOEgsToPDskJK4YrcjlE15Dt-JHVKmQ0g "L'Atelier du son chez Max Vandervorst - YouTube")

Max Vandervorst
Max Vandervorst
© Radio France - V.Lamendour

Maison de la Pataphonie (Dinant)

Maison de la Pataphonie
Maison de la Pataphonie
© Radio France - V.Lamendour
Maison de la Pataphonie - Piano pataphon
Maison de la Pataphonie - Piano pataphon
© Radio France - V.Lamendour
Maison de la Pataphonie, Christophe Goudin et Max Vandervorst
Maison de la Pataphonie, Christophe Goudin et Max Vandervorst
© Radio France - V.Lamendour

Thomas Baumgartner (production), Véronik Lamendour (réalisation) et Christophe Goudin (prise de son)

L'équipe