Portrait du poète, écrivain, critique littéraire, traducteur, éditeur et philosophe portugais Fernando Pessoa
Portrait du poète, écrivain, critique littéraire, traducteur, éditeur et philosophe portugais Fernando Pessoa
 Portrait du poète, écrivain, critique littéraire, traducteur, éditeur et philosophe portugais Fernando Pessoa  ©Getty -  Leemage
Portrait du poète, écrivain, critique littéraire, traducteur, éditeur et philosophe portugais Fernando Pessoa ©Getty - Leemage
Portrait du poète, écrivain, critique littéraire, traducteur, éditeur et philosophe portugais Fernando Pessoa ©Getty - Leemage
Publicité
Résumé

"Denis Lavant a choisi de lire, sur la scène du théâtre, puis sur les ondes de France Culture, des extraits de "Livre(s) de l'inquiétude", précédés d'une lettre de Pessoa au poète Mario de Sà-Carneiro"

En savoir plus

Denis Lavant, nous offre ce soir son interprétation du Baron de Teive,  extrait de la nouvelle traduction du Livre(s) de l’inquiétude de Fernando Pessoa parue aux éditions Christian Bourgois. Il l’avait créé l’automne 2019 à la Scène Thélème, lieu de théâtre intimiste créé à Paris par un passionné du théâtre, Jean-Marie Gurne.  Nous avons imaginé une version radiophonique de cette création au théâtre. Denis Lavant , amoureux des textes rares, a su trouver dans cette nouvelle traduction du grand livre de Pessoa, la matière idéale pour une interprétation d’acteur.  Peut-être s’est-il senti proche de l’écrivain portugais, né à Lisbonne en 1888. On sait peu de choses sur Pessoa. Il mena  longtemps l’existence obscure d’un employé de bureau jusqu’à ce que le  8 mars 1914, ce poète introverti, idéaliste, voit surgir en lui son double antithétique, le maître "païen" Alberto Caeiro, suivi de deux disciples : Ricardo Reis, stoïcien épicurien, et Álvaro de Campos, qui se dit "sensationniste". Un gratte-papier, Bernardo Soares, tient le journal de son "intranquillité" dans une prose somptueuse, tandis que Pessoa explore toutes sortes de voies, de l’érotisme à l’ésotérisme. Jusqu’à sa mort en 1935, il entasse ses manuscrits dans une malle. Ces fragments d’une œuvre composite et inachevée ont été découverts des années après et publiés pour l’essentiel chez Christian Bourgois. Dans cette nouvelle version du Livre de l’intranquillité, aux côtés des fragments de Vicente Guedes et de Bernardo Soares, nous pouvons lire désormais ceux du baron de Teive, conformément au souhait de Pessoa. Denis Lavant a souhaité faire précéder le texte du Baron de Teives par une lettre de Fernando Pessoa au poète post symboliste Mario de Sa Carneiro. 

Blandine Masson
Réalisation, Michel Sidoroff
Conseillère littéraire Céline Geoffroy
Prise de son, montage, mixage : Marie Lepeintre, Antoine Hespel
Assistante à la réalisation : Justine Dibling Enregistré en 2019 à la Scène Thélème à Paris.

Publicité

Livre(s) de l’inquiétude est publié aux éditions Christian Bourgois, 

Références

L'équipe

Céline Geoffroy
Conseiller(e) littéraire
Mary Simon
Collaboration