la mer - ©Dan Ramaën
la mer - ©Dan Ramaën
la mer - ©Dan Ramaën
Publicité
Résumé

Entre théâtre et oratorio, réel et onirisme, "Visions d’Eskandar" dessine une image de notre avenir possible…

En savoir plus

"Le ciel se reflète dans le bassin
A moins que ce ne soit l’inverse
La piscine se reflète dans le ciel
Avec tous les nageurs qui flottent au milieu des nuages
Sous le regard attentif ou endormi
Impossible de savoir précisément à cause des lunettes noires
Sous le regard énigmatique du gros maître-nageur
Perché en haut de sa chaise de trois mètres
Ils nagent
Ce qu’ils ont en commun reste mystérieux
Ce rectangle de béton rempli d’eau chlorée
Cette ville où ils sont
Ce pays problématique
Cette époque exténuée d’elle-même qui hésite toutes les trois secondes à appuyer sur le bouton STOP"

À la suite d’un malaise cardiaque dans une piscine municipale, un jour de canicule, un architecte plonge dans un coma profond et fait une expérience de mort imminente. Il se retrouve alors dans un monde parallèle, une ville complètement détruite du nom d’Eskandar en compagnie d’un homme amnésique et de la caissière de la piscine municipale. Entre théâtre et oratorio, réel et onirisme, dans un présent hanté par la catastrophe, Eskandar est cette ville jaillie du rêve de quelques-uns, comme une image de notre avenir possible.
Texte et mise en scène de Samuel Gallet
Réalisation : Laure Egoroff d’après la mise en scène de Samuel Gallet et du collectif Eskandar
Conseillère littéraire : Céline Geoffroy Avec Caroline Gonin, Jean-Christophe Laurier, Pierre Morice, Aëla Gourvennec, Mathieu Goulin  Et les voix de Samuel Gallet et Thierry Blanc
Musique composée et interprétée par : Aëla Gourvennec et Mathieu Goulin
Avec la participation de Fred Bühl, créateur sonore du collectif Eskandar
Prise de son, montage, mixage : Djaïsan Taouss, Mathieu Touren
Assistante à la réalisation : Louise Loubrieu et Laura Maton
Le texte est publié aux éditions Espace 34.
Le spectacle a été créé par le Collectif Eskandar en 2019 à Caen.

Publicité