Numéro 36. Tournez manège ♪( ´▽`)

France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Evelyne Leclercq
Rencontres, le film
Rencontres, le film
© Radio France

L'Atelier intérieur s'ouvre à la rencontre. Celle qui finalement n’a aucun hasard. La rencontre, au contraire de la rupture, a priori elle a un moment précis. On peut faire une croix, la situer dans le temps, elle a : un jour + un lieu + une heure. Mais qu’est ce qui nous dit que tout dans notre vie n’était pas déjà en marche ? Dans une rencontre, on se rencontre d’abord soi-même . Une union ça vous ajuste, ça vous place, ça vous met au bon endroit. Vous y alliez seul mais l’autre accélère. L’image de départ ce soir sera celle-là : l’image concrète de deux personnes qui se voient pour la première fois. Et deux mots : tournez manège . Oui, tournez manège , et ce que cela vous évoque : l’émission de télévision qui a duré de 1985 à 1993. On y voyait en temps réel / la rencontre opérer. Ce qu’il se passe maintenant virtuellement là on y assistait. C’était concret. Parce que oui, on peut officiellement être candidat à l’amour. On peut l’avouer, dire : je cherche . L’écrire, poster une sorte de fiche d’identité. Ca demande de faire semblant que l’on sait qui on est. Ca permet d’inventer. De se penser plus vaste. On peut dire qu’on est comme ça , ou dire le contraire. Le problème n’est pas de se choisir, il est de se trouver. Catherine Millet dans Jour de Souffrance , écrit : « *Si l’on ne croit pas à la prédestination, alors, il faut admettre que les circonstances d’une rencontre, que par facilité nous attribuons au hasard, sont en fait le résultat d’une incalculable suite de décisions, prises à chaque carrefour dans notre vie, et qui nous ont secrètement orientés vers elle. * ». Ca vient donc de très loin. Quelque chose se trame. C’est un enchaînement de gestes, qui nous dirige vers une personne que peut être nous n’avons encore jamais croisée. Il y aurait plus de 8 millions de candidats dans notre pays. Il y aurait 8 millions de personnes qui se dirigent lentement et sans le savoir, en prenant mille autres décisions, vers la rencontre. 8 millions d’attentes sans hasards. Si vous écoutez ce soir : imaginez cette émission en forme de speed dating : on aurait quelques minutes pour se rencontrer. Observer. Savoir. On va commencer à parler, les questions elles vous sont adressées. Ce qui est magnifique c’est que le premier instant peut être banal. Il peut même être raté. La rencontre elle n’est pas spectaculaire, puisqu’elle a eu lieu bien avant que ce que nous ne pensez. On ne fait pas de croix, on ne la situe pas, le calendrier est faux, et cela fait bien longtemps que vous n’êtes plus 8 millions

Maroussia Dubreuil et Alexandre Zeff, ** réalisateurs du filmLes rencontres. Avec Florence, qui dans le film rencontre James**

Publicité

Evelyne Leclercq, ** pour l’histoire de l’émission téléviséeTournez Manège ** .

Écouter

2 min

**Au piano : Charlie Oleg. ** Musicien, célèbre pour avoir interprété à l’orgue des chansons que devaient reconnaître les candidats de l’émission Tournez Manège .

SEQUENCE speed dating avec Louise / qui va choisir entre Dorian et Jérémy du groupe Mein Sohn William

Écouter

7 min

LIVE : MEIN SOHN WILLIAM Lecture

Écouter

2 min

Amélie Bonnin dessine l'émission Réalisation : Philippe Baudoin

Charlie Oleg et Evelyne Leclercq
Charlie Oleg et Evelyne Leclercq
© Radio France
Amélie 1
Amélie 1
© Radio France
Amélie 2
Amélie 2
© Radio France
Amélie 3
Amélie 3
© Radio France

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'équipe