France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
David Thesmar et Michel Husson
David Thesmar et Michel Husson

David Thesmar et Michel Husson © Yaël Mandelbaum / RF

Mercredi prochain, le directeur général de l'Insee, Jean-Philippe Cotis, doit remettre au président de la République un rapport sur « le partage de la valeur ajoutée, des profits et des écarts de rémunération en France ». Ce bilan d'une mission qui a duré trois mois est concomitant d'un autre rapport, celui de l'Insee sur les inégalités de revenus en France, rendu lui la semaine dernière. Et ces deux rapports tombent à point nommé si l'on considère que le débat sur les inégalités de revenus en France a été ravivé par la crise financière, économique et sociale. D'un côté, des dirigeants d'entreprise qui bénéficient de rémunérations extravagantes, de parachutes dorés en retraites chapeau, de primes en stocks-options, de l'autre, des salariés désespérés mis à la porte sans autre forme de procès. Les tensions sociales depuis quelques mois soulèvent des questions comme qu'est-ce qu'une rémunération juste ? ou Existe-t-il un salaire socialement acceptable ? Par ailleurs, certains économistes affirment que le coeur de la crise, sa cause profonde, réside dans la montée des inégalités dans nos sociétés, montée des inégalités qui prennent la forme d'un rétrécissement du partage des richesses au profit du capital et au détriment du travail. Autant de sujets qui nous imposaient, à l'Economie en questions, de nous arrêter le temps d'une émission sur l'état des inégalités de revenus en France. Débat donc ce matin sur la stabilité ou sur le creusement des inégalités de revenus et sur la nécessité d'un meilleur partage des richesses.

Publicité
Références

L'équipe

Dominique Rousset
Dominique Rousset
Gislaine David
Réalisation
Laurence Jennepin
Collaboration