France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Eloi Laurent et Christian de Pertuis
Eloi Laurent et Christian de Pertuis

Eloi Laurent et Christian de Pertuis © Yaël Mandelbaum / RF

En 2006, l'économiste britannique Nicholas Stern avait rapproché économie et écologie en publiant un rapport alarmiste sur les conséquences économiques du réchauffement climatique. Aujourd'hui, face aux deux crises mondiales que sont la crise économique et la crise climatique, les économistes sont partagés : certains pensent qu'il faut assouplir les contraintes environnementales qui pèsent sur les entreprises, pour faciliter la reprise de l'activité; d'autres au contraire préconisent le développement de «l'économie verte», espérant ainsi faire d'une pierre deux coups, résoudre en même temps la crise économique mondiale et le problème du réchauffement climatique. La mobilisation en faveur des technologies dites propres se pare ainsi de toutes les vertus, y compris celle de créer des emplois ! Si l'on considère d'une part qu'agir contre le changement climatique peut permettre de faire des économies, et d'autre part que ces économies peuvent être réinvesties dans un nouveau modèle de croissance dit de développement durable, peut-on en déduire que le seul avenir viable est celui de l'économie verte ? Changer de modèle énergétique par exemple, comme le souhaite la nouvelle administration américaine, suffirait-il à relancer la croissance économique ? Autrement dit, le monde se relèvera-t-il par le vert ? Sortir du rouge par le vert : est-ce une chimère ou une opportunité historique ? C'est le sujet de l'Economie en questions ce matin. En fin d'émission, nous retrouvons la rubrique Les grands auteurs de la pensée économique vus par... Aujourd'hui c'est l'économiste Bernard Maris , qui anime la page économie de Charlie-Hebdo, sous le nom d'Oncle Bernard, et que l'on peut retrouver le matin sur France Inter. Bernard Maris qui a publié Petits principes de langue de bois économique (Bréal, 2008)* et plus récemment avec Gilles Dostaler* Capitalisme et pulsion de mort (Albin Michel, janvier 2009). Il a choisi de nous parler de l'économiste d'origine autrichienne Joseph Schumpeter (né en 1883- et mort en 1950) qui avec Keynes fut l'un des monstres sacrés de l'économie du 20e siècle. Son Histoire de l'analyse économique, parue en 1954 fait encore référence aujourd'hui. Pour écouter l'intégralité de l'entretien avec Bernard Maris, cliquer ci-après:

Publicité
Références

L'équipe

Dominique Rousset
Dominique Rousset
Gislaine David
Réalisation
Laurence Jennepin
Collaboration