Manifestation contre le changement climatique à Berlin ©Sipa - Stefan Boness/IPON/SIPA
Manifestation contre le changement climatique à Berlin ©Sipa - Stefan Boness/IPON/SIPA
Manifestation contre le changement climatique à Berlin ©Sipa - Stefan Boness/IPON/SIPA
Publicité
Résumé

La COP 22 est déjà en préparation, elle se tiendra à Marrakech. Qui s’en soucie ?

avec :

Etienne Espagne (économiste au département de recherche de l'Agence Française de Développement (AFD)), Christian de Perthuis (Économiste à l’université Paris Dauphine, fondateur de la Chaire Economie du climat), André-Jean Guérin (membre du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE)).

En savoir plus

La quatrième conférence environnementale du mandat du Président Hollande s’est tenue les 25 et 26 avril derniers. Il s’agissait de rappeler les engagements pris lors de la Conférence des Parties, l’Accord sur le climat du 12 décembre 2015 conclu par 196 pays, sous l’égide des Nations Unies. Une étape dans la lutte contre le changement climatique, pas un aboutissement. La COP 22 est déjà en préparation, elle se tiendra à Marrakech. Qui s’en soucie ?

Rappel : avant Paris des contributions avaient été déposées par chaque pays afin de rejoindre une trajectoire d’émission limitant le risque d’un réchauffement moyen supérieur à 2 °C, voire à 1,5 °C.

Publicité

Au-delà du succès diplomatique pour la France, n’a-t-on pas un peu oublié que le sujet est surtout hautement économique ? Les avancées sont réelles, y compris dans la prise compte sanitaire et sociale des enjeux climatiques. Mais la question du financement de la transition carbone, au cœur des négociations de Paris a surtout pointé les désaccords entre États. A-t-on assez parlé des règles, des Instruments indispensables pour parvenir aux résultats espérés ? Des conditions financières pour assurer une réelle efficacité aux énergies renouvelables ? Du coût de la transition pour les grands pays émergents, par exemple ? L’enjeu est bien de trouver un système économique et financier compatible avec « le bien commun » climatique, c’est à dire accepté, voire inspiré par la société civile, devenu un acteur incontournable.

Pèle-mêle le contexte des campagnes pré-électorales en France et aux Etats-Unis et les déclarations de plusieurs candidats aux primaires, le contexte de reprise d’une croissance modérée ou les questions autour de la sûreté nucléaire qui fragilisent ce secteur énergétique incitent aujourd’hui à la réflexion

Site de la chaire économie du climat : http://www.chaireeconomieduclimat.org/publications/info-debats/id-44-laccord-de-paris-sur-le-climat-la-negociation-peut-commencer/

En savoir plus sur l'impact environnemental des TIC : http://baj.ouvaton.org/spip.php?breve35

Une proposition pour financer l'investissement bas carbone en Europe : http://www.strategie.gouv.fr/publications/une-proposition-financer-linvestissement-bas-carbone-europe

Rapport de la commission Pascal Canfin - Alain Grandjean "Mobiliser les financements pour le climat" :  http://www.carbone4.com/sites/default/files/Rapport%20CANFIN%20GRANDJEAN%20FINAL%2018062015.pdf

Références

L'équipe

Dominique Rousset
Dominique Rousset
Gislaine David
Réalisation
Laurence Jennepin
Collaboration