Course à pied
Course à pied
Course à pied ©Getty - Chase Jarvis
Course à pied ©Getty - Chase Jarvis
Course à pied ©Getty - Chase Jarvis
Publicité
Résumé

L'écriture peut-elle se faire ailleurs qu'à une table ? Ailleurs que dans une chambre à soi ? Par exemple dehors sur les routes, en courant, foulée après foulée, kilomètre après kilomètre. Autrement dit, y a-t-il une chambre d'écriture mobile ? En courant et en écrivant.

avec :

Cécile Coulon (Romancière, nouvelliste et poétesse).

En savoir plus

Ce n'est pas que les jambes qui courent, l'ensemble du corps aussi. Et dans ce mouvement-là, dans cette concentration-là, il se passe une transformation aussi extraordinaire qu'imprévue : c'est qu'intellectuellement tout ce qui est inutile quitte la pensée. Tout ce qui est encombrant s'en va, alors c'est évidemment uniquement pendant le temps de la course et un tout petit peu après, mais on ne garde en tête que ce qui est parfaitement nécessaire à ma vie et quand je suis en train d'écrire, ce qui est parfaitement nécessaire à ma vie, c'est l'histoire qui est en train d'être construite. Donc en courant, je construis mon histoire, la régularité de la foulée m'oblige à solidifier ce que j'étais en train de faire auparavant, à creuser peut-être encore plus mon histoire, mes personnages, mon suspense, à les crédibiliser. En quelque sorte à dégraisser ce qu'on a écrit.

Cécile Coulon explique par le menu comment la course sert l'écriture en l'aidant à trouver le rythme du texte, à le moduler, à résoudre des nœuds narratifs et à visualiser des scènes déjà écrites ou complètement neuves.

Publicité

Dans les lieux que je ne connais pas, je trouve qu'il y a un émerveillement de la découverte, mais il y a quand même une petite étrangeté qui est qu'on est complètement voué à un lieu inconnu, donc je suis complètement soumise au paysage et ça m'a déjà joué quelques tours puisque parfois je pars beaucoup trop vite, ou beaucoup trop lentement et j'arrive complètement fatiguée, ou dans cet état insupportable, c'est-à-dire, avec beaucoup de force et d'entrain.

Références

L'équipe

Nathalie Azoulai
Production
Gislaine David
Réalisation