Emmanuel Macron réélu Président de la République
Emmanuel Macron réélu Président de la République
Emmanuel Macron réélu Président de la République ©AFP - Ludovic MARIN
Emmanuel Macron réélu Président de la République ©AFP - Ludovic MARIN
Emmanuel Macron réélu Président de la République ©AFP - Ludovic MARIN
Publicité
Résumé

Dimanche 24 avril 2022, Emmanuel Macron était reconduit pour un second mandat présidentiel, avec 58.6% des voix contre 41.4% pour Marine Le Pen. Mais le taux d'abstention a été très élevé et le vote pour le président était davantage un vote de barrage à l'extrême droite que d'adhésion au candidat...

avec :

Monique Canto-Sperber (Philosophe, directrice de recherche au CNRS, ancienne directrice de l’ENS et ancienne présidente de l'université Paris sciences et lettres (PSL), auteure de plusieurs ouvrages de philosophie antique et philosophie morale contemporaine), Jacques Lévy (Géographe, directeur de la chaire “intelligence spatiale” de l’université Polytechnique Hauts-de-France), Martial Foucault (Professeur de sciences politiques et directeur du Cevipof, le Centre de recherches politiques de Sciences Po), Jean-Noël Jeanneney (Historien, ancien Président de la BNF, producteur de l'émission "Concordance des temps" sur France Culture).

En savoir plus

Déjà en 2017, les résultats du second tour de l'élection présidentielle avaient esquissé le portrait de deux France très différentes.

Deux France qui s'oppose

En 2022, les contours de ces deux France, celle d’Emmanuel macron et de Marine Le Pen, se font encore plus nets, plus affirmés. À titre d’exemple, dimanche 24 avril 2022, 73 % des cadres ont voté pour Emmanuel Macron alors qu’à l’inverse, 58 % des ouvriers ont voté pour Marine Le Pen. Cette dernière est aussi majoritaire dans les foyers gagnant moins de 1 500 € par mois (56 %), alors que le Président domine chez les foyers émargeant à plus de 3 500 € par mois. (69 %). Emmanuel Macron reste le candidat des grandes villes, puisque 63 % des habitants des villes de plus de 100 000 habitants ont voté pour lui, avec un total montant jusqu’à 71 % à Paris. Le défi premier du président reconduit sera donc de réconcilier ces deux France que tout oppose...

Publicité

Au champs de mars lors de son discours, Emmanuel Macron a précisé que le vote de ceux qui l'ont choisi pour "faire barrage à l'extrême droite l'oblige pour les années à venir", tandis que sa "responsabilité" au cours de ce nouveau quinquennat sera également de répondre au "refus de choisir" des abstentionnistes, ainsi qu'à la colère et aux désaccords de ceux qui "ont choisi aujourd'hui l'extrême droite".

Une abstention record qui traduit un manque d'intérêt à l'égard de l'offre politique

Avec un taux d'abstention de 28% à l'élection présidentielle, les Français ont exprimé leur mécontentement et le fait qu'ils ne se reconnaissent plus dans les politiques. Ce sera l'un des autres grands défis du Président reconduit : réconcilier les Français avec les politiques... Mais la première mission d'Emmanuel Macron est de former un gouvernement. Il a jusqu'au 13 mai, jour de cérémonie d'investiture du Président pour le présenter. Quelle stratégie adopter pour la formation de ce nouveau gouvernement ? Emmanuel Macron avait annoncé il y a quelques semaines que le premier ministre serait chargé de la planification écologique. Verdict dans moins de semaines. Mais ce nouveau gouvernement ne durera pas longtemps. Les 12 et 19 juin, les Français seront à nouveau appelé aux urnes, cette fois-ci pour choisir leurs députés...

Quid des législatives de juin

A peine passée l'élection présidentielle, les politiques se sont lancés dans la course aux législatives. Preuve en est, Jean-Luc Mélenchon a appelé mi avril les Français à l'élire Premier ministre. N'oublions pas qu'il est le troisième homme fort de cette élection présidentielle (avec 22% contre 23% pour Marine Le Pen et 28% pour Emmanuel Macron lors du premier tour de l'élection.) Des tracts et des affiches ont été affichés cette semaine. Si ce n'est pas Jean-Luc Mélenchon, les Français ne souhaitent pas pour autant donner les pleins pouvoirs au président. 56% des Français souhaite une cohabitation.

Cette semaine, les réunions se sont enchaînées entre LFI - PS- EELV- PC... pour mettre en place une union de la gauche pour espérer obtenir un maximum de circonscriptions. A droite, Eric Zemmour a appelé le soir du second tour à une "union de la droite" que le parti Les Républicains a rejeté lors de son conseil stratégique. Pour l'heure, le Rassemblement National n'y semble pas favorable non plus.

Quant à Emmanuel Macron, il regarde de près le choix des personnes à investir et celles à reconduire pour les législatives et sous quelle étiquette (modem, LREM ou agir). La limite de dépôt des candidatures étant fixée au 20 mai...

Références

L'équipe

Patrick Cohen
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Anne-Claire Bazin
Collaboration