Angela Merkel / Boris Johnson / Paris, le 17 juin2021 : les Français peuvent enlever les masques en extérieur
Angela Merkel / Boris Johnson / Paris, le 17 juin2021 : les Français peuvent enlever les masques en extérieur ©AFP -  Christian Marquardt / Dominic Lipinski / Thomas COEX
Angela Merkel / Boris Johnson / Paris, le 17 juin2021 : les Français peuvent enlever les masques en extérieur ©AFP - Christian Marquardt / Dominic Lipinski / Thomas COEX
Angela Merkel / Boris Johnson / Paris, le 17 juin2021 : les Français peuvent enlever les masques en extérieur ©AFP - Christian Marquardt / Dominic Lipinski / Thomas COEX
Publicité

En Allemagne, à trois mois des élections législatives, la campagne pour la succession d'Angela Merkel à la chancellerie tarde à vraiment démarrer, tandis qu'au Royaume-Uni, le variant indien, dit Delta, retarde la dernière étape d'un déconfinement qui semblait pourtant mené de main de maître...

Avec
  • Dominique Schnapper sociologue et politologue, directrice d'étude à l'EHESS
  • Hubert Védrine diplomate, ancien ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement Jospin et ancien secrétaire général de la présidence de la République sous François Mitterrand
  • Thomas Wieder journaliste, correspondant du journal Le Monde à Berlin
  • Mathieu Laine Essayiste, directeur de la Société de conseil Altermind

Laissons repartir le président Joe Biden aux Etats Unis, et recentrons-nous sur l’Europe. L’Europe déconfine, chacun son rythme, chacun son climat national, chacun ses débats. Tandis qu'en France, les masques sont tombés cette semaine, en Allemagne, à trois mois des législatives, la campagne pour la succession d'Angela Merkel à la chancellerie tarde à prendre vraiment. Et au Royaume Uni, sale temps pour Boris Johnson, puisque le variant indien, dit Delta, retarde la dernière étape d'un déconfinement qui semblait pourtant mené de main de maître. 

L'équipe