Bombardements en Ukraine
Bombardements en Ukraine
Bombardements en Ukraine ©AFP
Bombardements en Ukraine ©AFP
Bombardements en Ukraine ©AFP
Publicité
Résumé

Nous sommes entrés dans la 4ème semaine d'offensive russe. Et l'Europe semble toujours impuissante à faire cesser le massacre. Comment arrêter la guerre sans faire la guerre ? Jusqu'où ira Vladimir Poutine?

avec :

Bertrand Badie (Politiste, spécialiste des relations internationales, professeur émérite des universités à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et enseignant-chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI)), Thomas Gomart (Historien des relations internationales, directeur de l’Institut français des relations internationales (IFRI).), Jacques Rupnik (Historien, politologue, directeur de recherche émérite au CERI/Sciences Po), Marie Mendras (Politologue, chercheur au CNRS et au CERI).

En savoir plus

Jeudi 24 février, la Russie envahissait l'Ukraine. Après 25 jours de combat, les bombes retentissent toujours dans les grandes villes comme Marioupol et de nombreux bâtiments ont été détruits (des théâtres, des écoles, des hôpitaux…). Selon le Haut-Commissariat aux Réfugiés, il y a plus de 3,1 millions de réfugiés. Malgré les sanctions économiques mises en place par la communauté internationale pour faire pression sur le régime russe, l'envoi de matériel militaire à l'Ukraine, et la résistance de ce peuple, Vladimir Poutine ne cède pas. Mercredi, c'est la Cour Internationale de Justice qui lui a ordonné de suspendre immédiatement ses opérations militaires en Ukraine. En vain. La Russie poursuit cette guerre pour "dénazifier l'Ukraine", selon Vladimir Poutine, mais semble de plus en plus isolée sur la scène internationale.

Mais malgré l'inquiétude des Occidentaux et les milliers de morts, l'Ukraine combat seule l'envahisseur russe. Aujourd'hui elle ne peut que compter sur une aide militaire et matérielle. Pas de renforts humains. Face à une armée russe surpuissante, les militaires ukrainiens se battent héroïquement avec des moyens limités. Hier, l’armée russe a affirmé avoir tiré des missiles hypersoniques en Ukraine, un recours lors de ce combat qui semble être une première, en pleine course mondiale pour se doter de ces armes qualifiées d’"invincibles" par Vladimir Poutine.

Publicité

Dans un discours d’une rare violence, tenu mercredi, réitéré jeudi par le Kremlin, Vladimir Poutine critique et attaque les Russes tournés vers l’Occident, évoquant une "auto-épuration naturelle et nécessaire de la société" russe.

Le président américain Joe Biden a mis en garde vendredi Xi Jinping contre les "conséquences" pour la Chine d'une aide à la Russie, tandis que le président chinois a cultivé l'ambiguïté, se bornant à estimer que des conflits militaires n'étaient "dans l'intérêt de personne".

À lire aussi : Guerre en Ukraine : 30 000 habitants de Marioupol évacués en une semaine, selon la mairie

Références

L'équipe

Patrick Cohen
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Anne-Claire Bazin
Collaboration